Vincent Niclo : "J'aurais chanté dans le métro comme à Bercy"

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/02/2015 à 16H29, publié le 24/02/2015 à 16H14
Vincent Niclo sur le plateau du 13 Heures de France 2.

Vincent Niclo sur le plateau du 13 Heures de France 2.

© France 2

En deux ans et deux albums, il est devenu l'un des chanteurs préférés des Français. Vincent Niclo est un boulimique de travail. Un nouvel album déjà disque de platine, une tournée, sans compter ses rôles dans des grands succès de la comédie musicale, cet artiste protéiforme était l'invité des "Cinq dernières minutes" ce mardi 24 février.

"Ce que je suis", le titre de son dernier album sorti le 8 décembre dernier, annonce la couleur. Après plusieurs disques dans lesquels il chantait les oeuvres des autres (notamment Luis Mariano), Vincent Niclo a décidé de se livrer un peu plus à son public. "En tant qu'auteur-compositeur, j'écris depuis longtemps. Je voulais m'affirmer un peu plus, parler de choses qui me sont chères".

Un projet qui a fait mouche auprès du public : en deux mois et demi, plus de 150.000 exemplaires de "Ce que je suis" ont été vendus.
Un album fait de rencontres

Il faut dire que Vincent Niclo a bénéficié de sacrés "coups de pouce" sur cet album. Pascal Obispo, Lionel Florence et Serge Lama y ont collaboré. Un honneur dont l'artiste parle avec émotion, notamment concernant l'inoubliable interprète d'"Une île" ou de "Femmes, femmes, femmes". "J'étais allé le voir en concert, raconte-t-il, le choc a été tel que je lui ai écrit ". Un courrier qui ne restera pas lettre morte : quelques années plus tard, le grand Serge l'invite à dîner avant de lui glisser, entre la poire et le dessert, deux textes.

Ces chansons - "Jusqu'à livresse" et "L'amour est enfant de poème" - figurent sur le dernier album de Vincent Niclo. Un album qu'il promène actuellement en tournée dans toute la France.

Vincent Niclo, "Ce que je suis", sorti le 8 décembre est téléchargeable sur iTunes.