VIDEO. Alex Beaupain chante "Je te supplie"

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/04/2016 à 18H05, publié le 18/04/2016 à 17H56

Alex Beaupain est actuellement en tournée pour présenter son nouvel album "Loin". Invité sur le plateau du 13 heures de France 2, le chanteur dandy évoque ce cinquième opus co-écrit avec des invités de choix comme Vincent Delerm, Julien Clerc, La Grande Sophie mais aussi Fanny Ardant qu'il fait chanter sur "Cela valait-il la peine?" Il interprète avec Valentine Duteuil la chanson "Je te supplie".

"Loin" le cinquième album d'Alex Beaupain vient de sortir et laisse déjà les oreilles en émoi de l'auditeur amoureux des mots et de la poésie. Depuis plus de 10 ans, le chanteur raconte avec légèreté les choses graves, les chagrins, les deuils mais aussi les joies et les histoires d'amour.
"Ca fait du bien parfois d'écouter des choses mélancoliques", explique le compositeur sur le plateau des Cinq Dernières Minutes qui tempère le propos en assurant que ses concerts ont aussi un petit côté "Rires et Chansons"... 

La Musique et le cinéma 

Alex Beaupain raconte des histoires en musique comme un scénariste le ferait dans un film. Dans "Loin" il fait appel à Fanny Ardant  pour qui il a composé "Cela valait-il la peine?" et il convoque la voix de Maurice Pialat sur "Van Gogh". 

Compositeur de nombreuses bandes originales et des chansons pour les films du réalisateur Christophe Honoré, il reçoit  en 2008 le César de la meilleure musique pour "Les Chansons d'amour". 
La collaboration artistique se confirme à nouveau dans le film "Les Malheurs de Sophie" qui sort  le 20 avril dans les salles.

"Loin" : un journal de l'intime

Sur ce cinquième album, Alex Beaupain revient avec simplicité et sincérité sur des épisodes douloureux qu'il a traversés. La mort de ses parents, la perte d'un amour, la sensibilité et la mélancolie imprègnent presque chaque titre. 

"Mes chansons sont très autobiographiques, je chante des choses très tristes mais sur des musiques un peu "sautillantes"

Alex Beaupain

Chanteur de gauche ?

En 2012, sa chanson "Au Départ" a été choisie comme hymne de campagne du candidat Hollande. Aujourd'hui le chanteur aux accointances plutôt à gauche, revient sur cet épisode. "La chanson faisait un parallèle entre la Gauche et les histoires d'amour et racontait que quand la gauche arrive au pouvoir ça commence toujours par un immense espoir pour se terminer dans la cohabitation et que l'amour c'était pareil." 
Ce nouvel album ne parle pas de politique et n'évoque pas les événéments tragiques qui ont endeuillés la France. Alex Beaupain qui se se souvient avoir joué au Bataclan (en décémbre 2012) a pourtant essayé d'écrire une chanson "mais je l'ai trouvé pas à la hauteur de l'événément, je l'ai trouvée indigne donc je ne l'ai pas mise", révèle-t-il simplement. 

Ne pas se prendre au sérieux 

Dans la lignée des Souchon ou Daho, Alex Beaupain a le charme discret du chanteur élégant qui sait prendre de la hauteur face aux affres de la vie. 
"J'aime bien les chanteurs qui ont peu de recul et d'ironie même par rapport à leur fonction de chanteur" 
Loin alex beaupain

© Droits réservés


Alex Beaupain est en tournée nationale et se produira sur la scène de la Cigale le 18 mai 2016.