Véronique Sanson : retour à la scène avec "Les années américaines"

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/01/2015 à 12H14, publié le 26/01/2015 à 11H37
Véronique Sanson, aux Francofolies de la Rochelle en juillet 2014

Véronique Sanson, aux Francofolies de la Rochelle en juillet 2014

© XAVIER LEOTY / AFP

Quarante ans après sa première grande tournée française, Véronique Sanson revient sur scène. Elle sera à l'Olympia, un lieu cher à son cœur, du 3 au 7 février 2015. Elle entame cette nouvelle tournée le 28 janvier à Courbevoie. Dans le même temps, Grasset publie "Les Années américaines", de Laurent Calut et Yann Morvan, un ouvrage consacré à la période que la chanteuse a passée aux Etats-Unis.

1973 fut un tournant dans la carrière et dans la vie de Véronique Sanson. Alors qu'elle vient véritablement de démarrer professionnellement un an auparavant, elle quitte Paris et son compagnon de l'époque, Michel Berger, pour rejoindre les Etats-Unis et un nouvel amour, le chanteur et guitariste Stephen Stills. L'artiste fait partie d'un mégagroupe qui a surgi quatre ans plus tôt sur la scène du festival de Woodstock. Entre blues, rock et folk, le quatuor Crosby, Stills, Nash (and Young) offre alors au public hippie de la prairie de Max Yasgur des harmonies vocales dignes des Everly Brothers ou de Simon and Garfunkel.

En 1973, la vague hippie n'est déjà plus que le souvenir d'une belle utopie quand Véronique Sanson s'installe aux côtés de son nouveau compagnon qui devient son mari. En plus d'un fils, Christopher Stills aujourd'hui également chanteur, une nouvelle Véronique nait de sa liaison avec Stephen. Si l'artiste française enrichit son expérience du professionnalisme américain et de l'esprit des grands espaces, le gentil hippy aux chansons mélodieuses se révèle un mari alcoolique, drogué et violent. Une décennie après l'avoir quittée, et au lendemain d'un divorce très éprouvant, Véronique Sanson reviendra en France meurtrie et malheureuse. Elle traversera une période de doute et perdra pour un temps son inspiration artistique. 

Véronique Sanson sur le plateau du 20h de France 2
"Les années américaines" de Véronique Sanson, c'est d'abord un spectacle qui reprend les chansons de ses trois albums composés aux Etats-Unis :"Le Maudit" (Amoureuse, Alia Souza etc.), "Vancouver" (Redoutable, Tu sais que je t'aime bien, etc.) et "Hollywood" (Bernard's song, Féminin, How many lies, etc.). Ce retour sur des années à la fois lumineuses et difficiles démontre sans doute que Véronique Sanson illustre la formidable inspiration qui fut la sienne pendant ces dix années charnière de sa vie de femme et d'artiste. Elle a aujourd'hui 65 ans, n'affiche aucune complaisance pour la chanteuse débutante qu'elle écoute sur les documents datant de ses débuts. Elle affirme mieux s'aimer aujourd'hui et invite son fils Christopher, 40 ans, à assurer la première partie de sa tournée. Cela s'appelle la maturité assumée, cela s'appelle aussi la sagesse.
L'affiche chambérienne de la tournée de Véronique Sanson

L'affiche chambérienne de la tournée de Véronique Sanson

© DR

"Vancouver", tiré de l'album éponyme de Véronique Sanson est l'un des plus grands sucès de la chanteuse. Elle fait partie de tous ses tours de chant et figure évidemment au programme de cette tournée des "Années américaines."

"Vancouver" en 1976 à l'Olympia