Une soirée à Nantes avec Jeanne Cherhal en direct sur Culturebox

Par @Culturebox
Publié le 01/04/2014 à 15H44
Jeanne Cherhal à la Gaite Lyrique le 14/9/13 lors des 50 ans de France Inter

Jeanne Cherhal à la Gaite Lyrique le 14/9/13 lors des 50 ans de France Inter

© SADAKA EDMOND/SIPA

Culturebox vous propose de découvrir en direct le nouvel album de Jeanne Cherhal, "Histoire de J.", à l’occasion du concert que la chanteuse donne ce mardi 1er avril à Nantes, sa ville natale.

Jeanne Cherhal est en concert à partir de 20h30 Salle Paul Fort à Nantes, un spectacle à vivre en direct et en différé sur Culturebox.
Et, en bonus, quelques jours après son concert, Jeanne Cherhal offrira également cinq vidéos inédites dans lesquelles elle interprétera certains de ses titres au piano, dans différents lieux de Nantes. Des moments exceptionnels que vous retrouverez également sur Culturebox. 

"Histoire de J.", un album d'introspection

Tout au long des onze titres de l'album, Jeanne Cherhal  parle d'une femme dans toutes ses contradictions, tour à tour érotique, mutine, engagée, éperdue d'amour, forte et fragile. Au ferme "Quand c'est non, c'est non", auquel participent ses copines des
Françoises (Emily Loizeau, Camille, Olivia Ruiz, Rosemary Standley et La Grande Sophie), succède ainsi le très explicite "Cheval de Feu". 

"Un journaliste m'a dit +Oh, là, là vous allez vous mettre les féministes à dos+. Mais pour moi ce n'est pas incompatible d'écrire des chansons exaltées d'amour et de garder une conscience féministe", s'amuse la chanteuse. "Je n'aurais jamais osé chanter des chansons comme ça ou sur le désir d'enfant il y a quatre ans. Ca ne me serait même pas venu à l'idée, c'était beaucoup trop intime. Mais une barrière est peut-être tombée. A 35 ans, on n'a plus rien à perdre, on n'a plus besoin de se planquer", estime-t-elle. 

"Au fur et à mesure de l'écriture je me suis rendue compte à quel point ça allait être un disque d'introspection", se souvient Jeanne Cherhal . Au point d'avoir eu une "impression de finitude, comme une boule qui se refermait" quand elle a trouvé le titre "Histoire de J.". "C'est une manière de dire à quel point ce disque est autobiographique et j'aimais bien l'idée de pouvoir interpréter le +J+ de manière différente : ça peut être un verbe +jouer+ ou +jouir+, un nom commun comme +joie+ ou un nom propre, le mien", dit-elle.