Un jour aux Francos : quand les femmes s'en mèlent

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 15/07/2010 à 16H16
Un jour aux Francos : quand les femmes s'en mèlent

Un jour aux Francos : quand les femmes s'en mèlent

© Culturebox

Vanessa paradis, Emilie Simon, Coeur de Pirate. Trois jeunes femmes, trois générations, trois styles, trois artistes inébranlables. Elles étaient sur la scène des Francofolies, le 14 juillet 2010.

Coeur de Pirate est la petite dernière. La dernière, fraichement débarquée du Québec, à squatter les ondes et les festivals. La jeune femme écrit et compose des ritournelles romantiques qui séduisent les ados. Ils sont en nombre à La Rochelle ce jour-là, et comme le relève malicieusement le correspondant de l'AFP, les lumières des portables remplacent désormais la flamme des briquets pour crier son amour à un chanteur...
Emilie Simon vit désormais à New York. Entre deux tournées, elle y puise de nouvelles inspirations. Son dernier album, "The Big Machine", évoquait le sonorités de Kate Bush. L'exploratrice musicale est insatiable et n'a sans doute pas fini de nous surprendre.
Vanessa Paradis passe un  doux été, un été aoustique. Sur scène, elle a décidé de revisiter ses chansons. Elle est accompagnée d'un quatuor à corde, de guitares sèches, d'un piano et de percussions.

- > A voir aussi sur Culturebox
Les Festivals été 2010
Les Francofolies