Un jeune ténor chante Ferré

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 03/06/2009 à 15H09
Un jeune ténor chante Ferré

Un jeune ténor chante Ferré

© Culturebox

ça ressemble fort à un anachronisme... Le jeune ténor catalan Alexandre Guerrero s'est mis en tête d'interpréter des chansons populaires, parmi lesquelles "Avec le temps", de Léo Ferré. Le résultat : un récital piano et voix baptisé "Mélodies et chants de toujours".

Les amateurs d'opéra et de voix parfaitement accordées auront sans doute envie d'en entendre plus, le chanteur a en effet choisi de garder sa voix classique. Les amateurs de l'anarchiste poète Léo Ferré risquent en revanche de hausser les sourcils, voir de les froncer... Pour satisfaire tout le monde, oublions donc mélodie et voix, et laissons nous emporter par quelques phrases de l'insoumis Ferré extraites de sa chanson "Ni dieu ni maître" :

Et qui poussent dans les supplices
Et pour meubler le sacrifice
Avec le sapin de service
Cette procédure qui guette
Ceux que la société rejette
Sous prétexte qu'ils n'ont peut-être
Ni Dieu ni maître
Cette parole d'Evangile
Qui fait plier les imbéciles
Et qui met dans l'horreur civile
De la noblesse et puis du style
Ce cri qui n'a pas la rosette
Cette parole de prophète
Je la revendique et vous souhaite
Ni Dieu ni maître


Récital LE 15 JUILLET 2009 au Palais des Rois de Majorque