Un chanteur varois réalise un clip contre les violences faites aux femmes

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/12/2016 à 13H24, publié le 10/11/2016 à 18H27
Une image extraite du clip de Thony and Co "Amours, peurs, bleus", réalisé par Arnaud Vialatte.

Une image extraite du clip de Thony and Co "Amours, peurs, bleus", réalisé par Arnaud Vialatte.

© Capture d'écran France 3

Chaque année le 25 novembre, se déroule la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes. Un événement qui cette année aura un hymne. C’est en tout cas ce qu’espère Anthony Bardou alias Thony. Le chanteur varois vient de sortir une chanson qui raconte le calvaire d’une femme battue. Un titre inspiré d’une histoire vraie.

Cette histoire, c’est celle d’Alexandra Lange. En 2012, la jeune femme qui avait tué son mari violent alors que celui-ci tentait de l’étrangler, avait été acquittée par la Cour d’assises du Nord. Une histoire tragique portée à l’écran en 2015 et qui a profondément marqué Anthony Bardou, le leader des Thony and Co, un groupe varois spécialisé dans les reprises.

Reportage : F. Malory / A. Dequidt / C. Delannoy
Le chanteur a lui aussi cotoyé des victimes de violences conjugales. Une jeune voisine qui a sonné un soir chez lui, le visage tuméfié. Une image qui ne l'a pas quitté lors de l'écriture d'"Amours, pleurs, bleus", un titre qui raconte le calvaire d'une femme battue. Grâce au financement participatif, un clip  a eté réalisé par Antoine Vialatte à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes. Un fléau qui touche chaque année plus de 200 000 femmes en France et qui est fatal à plus d'une centaine d'entre elles.