Emily Bécaud : "Mon père adorait Michael Jackson, Prince et George Michael"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/01/2017 à 18H10, publié le 06/01/2017 à 17H45
Emily Bécaud présente l'anthologie consacré à son père

Emily Bécaud présente l'anthologie consacré à son père

© France2/culturebox

il y a 15 ans Gilbert Bécaud "quittait la scène" laissant une trace profonde dans l'histoire de la chanson française. C'est ce qu'a voulu souligner sa fille Emily qui a rassemblé les plus grands titres de son répertoire (et d'autres moins connus) dans un coffret de 20 CD. Une anthologie de plus de 400 titres enregistrés sur 5 décennies.

Quinze ans après la mort de Gilbert Bécaud, sa fille Emily apparaît un peu comme la gardienne de la mémoire du chanteur. Cinquième de ses six enfants, elle a partagé avec lui la passion du travail puisqu'elle a été sa régisseuse pendant les 11 dernières années de sa vie. C'est aussi avec lui qu'elle avait fait sa première télévision chez les Carpentier, habillée en Gavroche.

Alors quand l'idée est venue de rassembler en un coffret l'oeuvre de son père, Emily Bécaud a consulté beaucoup de gens, a revisité tous les enregistrements sudio de son père pour en extraire 420 titres dont 220 sont présentés en version remasterisée.

Quand on lui demande quelle était sa chanson préférée dans un répertoirte riche de plus de 500 titres Emily Bécaud pointe "Charly, t'iras pas au paradis" pour "la complicité tellement énorme qu'elle révélait entre son père, ses choristes et ses musiciens. On aurait dit un gamin sur scène". Et puis il y a "Je reviens te chercher, un côté plus romantique pour maman".

Un autre titre l'a beaucoup marquée pour le symbole qu'il représente : "Quand la musique s'arrête".
Cette chanson il l'a chantée pour la réouverture de cet Olympia où il était comme chez lui (avec 33 Olympia, il détient toujours le record de présence à l'affiche de cette salle mythique). Emily Bécaud revoit encore son père seul avec son piano chantant A Capella "Quand la musique s'arrête". "Il était mis à nu. C'était intéressant de le voir comme ça".

Monsieur 100 000 volts débordait d'énergie sur scène comme à la maison. C'est ce qui lui aurait fait aimer Beyoncé estime Emily, qui rappelle que son père adorait Michael Jackson, Prince et George Michael.

Mais il aimait aussi la musique classique . Faut-il rappeler qu'il a composé "L'Opéra d'Aran" un opéra en deux actes sur un livret de Pierre Delanoë, créé le 25 octobre 1962 au Théâtre des Champs-Elysées sous la direction de Georges Prêtre?

Quinze ans après sa mort quel héritage laisse Gilbert Bécaud? Pour sa fille, "Beaucoup de ses chansons sont d'actualité comme'Mustrafa Dupont'".