Sheila maintient ses concerts à Paris malgré la mort de son fils

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/08/2017 à 19H04, publié le 11/08/2017 à 17H58
La chanteuse Sheila, lors des 28e Victoires de la Musique.

La chanteuse Sheila, lors des 28e Victoires de la Musique.

© NIVIERE / SIPA

Six semaines après la mort de son fils, Sheila assurera bien les deux concerts programmés mercredi 16 et jeudi 17 août au théâtre parisien de l'Alhambra.

"Malgré sa peine, Sheila souhaite simplement respecter ses engagements, comme la plupart des artistes le font dans les pires circonstances. Michel Serrault a joué au théâtre quelques heures après la mort de sa fille, comme Serge Lama après avoir perdu ses parents. Patrick Poivre d'Arvor a souhaité présenter son JT alors qu'il venait de perdre sa fille", a indiqué Stéphane Letellier, l'agent de la chanteuse.

La musique, "sa deuxième raison de vivre"

Complets avant le drame, les deux concerts avaient été programmés au printemps à l'occasion du 72e anniversaire de la chanteuse, mercredi 16 août. "La musique est sa deuxième raison de vivre après son fils. Ce seront des rendez-vous d'amour dont elle a particulièrement besoin avec son public", selon son représentant.
Ludovic Chancel et son épouse Sylvie Ortega Munos à Paris lors de l'inauguration du Salon du Chocolat (2015) 

Ludovic Chancel et son épouse Sylvie Ortega Munos à Paris lors de l'inauguration du Salon du Chocolat (2015) 

© EREZ LICHTFELD/SIPA
Fils unique, né de l'union de la chanteuse avec Ringo, Ludovic Chancel est décédé par overdose, à l'âge de 42 ans, dans la nuit du 7 au 8 juillet. Marié en 1973, Sheila et Ringo avaient divorcé en 1979.

Surnommée "la petite fiancée des Français" dans les années 1960, Sheila a déposé le 11 juillet une plainte pour homicide involontaire. Le parquet de Paris avait, comme il est d'usage en cas de décès par overdose, ouvert une enquête la veille pour homicide involontaire, confiée à la brigade des stupéfiants de Paris, selon une source proche du dossier.