Rencontre avec l'énergique et festif groupe tarbais "Boulevard des Airs"

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/06/2013 à 08H52, publié le 07/06/2013 à 15H04
Boulevard des Airs sur scène

Boulevard des Airs sur scène

© PHOTOPQR/L'ALSACE/Lionel Vadam

C'est le groupe dont on va beaucoup parler. "Boulevard des Airs", huit musiciens et une énergie sur scène qui puise dans le rock, le reggae, et les rythmes franchement latinos sur des textes engagés. Il publie son deuxième album "Les appareuses trompences" avec un titre phare, "Bla bla". Sur les routes depuis de nombreux mois, "Boulevard des Airs" donne une centaine de concerts par an.

Il y a moins de deux ans s'est posée la grande question : Est-il temps de faire de notre passion notre profession. Les membres du "Boulevard des Airs", un groupe de musiciens tarbais formé en 2004, ont décidé de répondre par l'affirmative. Et ils ne regrettent rien. Le rythme professionnel leur est tombé dessus, ils ont réussi à s'y adapté et, rien que l'an dernier, ont donné une centaine de concerts en France, Belgique et Canada.
Le groupe a varié depuis le début et quelques membres sont partis, d'autres y ont fait leur entrée. Le dernier en date est le batteur, Loïc, un parisien venu rejoindre cette majorité de Pyrénéens.
Les chansons de "Boulevard des Airs" peuvent se danser, elle doivent être écoutées. Les paroles ne sont pas anodines et marquent l'implication de leurs auteurs dans une réflexion politique humaniste. La démarche générale du groupe s'inscrit dans cet esprit. Les chansons sont écrites et composées par quatre des membres qui se partagent à part égale les revenus de la propriété intellectuelle. Le même principe est appliqué pour les prestations scèniques, les bénéfices sont partagés en douze, les huit musiciens étant complétés en tournée par quatre techniciens.
"Bla bla" le clip complet
"Boulevard des Airs" s'inscrit dans la mouvance de groupes tels que la Mano Negra, Les Ogres de Barbak ou les Têtes Raides. Sa musique, très marquée par les cuivres, est de celles qui oblige le public à se lever et à danser. Les mélodies, sans être simplettes, s'inscrivent bien dans la mémoire et sont, en ce sens, très populaires.
Pochette de l'album "Les appareuses trompences"

Pochette de l'album "Les appareuses trompences"

© DR
En 2011, "Boulevard des Airs" a publié son premier CD "Paris- Buenos Aires"
En mai 2013 est sorti le deuxième "Les appareuses trompences"

Le groupe est en tournée, voir les dates ici.