Renaud sort une intégrale qui couvre la période 1975-1983, "Les années béton"

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/09/2017 à 12H08, publié le 28/09/2017 à 09H23
Renaud en concert à Dunkerque, le 28 avril 2017

Renaud en concert à Dunkerque, le 28 avril 2017

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

Alors qu'il vient tout juste de terminer son Phénix tour lors de la fête de l'Huma, Renaud sort le 29 septembre une intégrale de la première moitié de sa carrière : les années "béton" de 1975 à 1983, celles de ses meilleurs albums. En bonus, quelques versions inédites et de nombreux documents INA sur ses passages télé qui ont marqué toute une génération.

Une intégrale studio et live

Contrairement à la précédente intégrale qui certes couvrait toute la carrière du chanteur mais ne comprenait que les albums studio, celle-ci se focalise sur la période "Polydor" mais intègre aussi bien les albums studio que les albums live.
On y trouve ainsi les classiques :
  • Amoureux de Paname (1975)
  • Place de ma mob (1977)
  • Ma gonzesse (1979)
  • Marche à l’ombre (1980)
  • Le retour de Gérard Lambert (1981)
  • Morgane de toi (1983)
Mais aussi :
  • Renaud à Bobino (1980)
  • Le p'tit bal du samedi soir (1981)
  • Un Olympia pour moi tout seul (1982)

De plus, un disque bonus offre 11 inédits : des versions alternatives de "L'auto-stoppeuse", "Banlieue rouge", "J’ai raté Télé-Foot", "Mon beauf’", "La blanche", "Soleil immonde", "Étudiant - poil aux dents", et "Doudou s’en fout".
renaud - intégrale- bis

Le coffret se présente sous la forme d'un livre illustré de nombreuses photos rares et inédites. Un texte écrit par Didier Varrod nous explique la conception de chaque album et de ses principales chansons, et nous parle des influences et des collaborations artistiques du chanteur. Didier Varrod, journaliste, a réalisé plusieurs documentaires sur des artistes, et notamment "Le rouge et le noir" sur Renaud en 2002, lors de la sortie de l'album "Boucan d'enfer", véritable résurrection du chanteur après plusieurs années de traversée du désert. 

Des archives vidéo INA savoureuses

Mais les véritables pépites de ce coffret sont les nombreuses vidéos issues des archives de l'INA qui donnent l'occasion de revoir les meilleurs passages de Renaud dans le petit écran, comme par exemple sa première apparition à la télévision, dans l'émission de Danièle Gilbert, avec "Camarade bourgeois".
La première apparition de Renaud à la télévision, en 1975 dans l'émission de Danièle Gilbert
Sa période "dandy-titi-parisien-à-casquette" (ça ne vous rappelle pas un certain Gauvain Sers ?) est à l'honneur avec ce clip de la chanson "Amoureux de Paname", diffusé dans l'émission "75 Paris", le 1er octobre 1975.
"Amoureux de Paname", diffusé dans l'émission "75 Paris", le 1er octobre 1975
Pour son deuxième album, Renaud troque la casquette et la veste en velours pour le jean, les santiags et le perfecto, tous les éléments de sa nouvelle panoplie dont il se fait dépouiller dans son premier grand tube "Laisse béton" :
"Laisse béton", dans l'émission "Numéro Un Thierry Le Luron", le 27 mai 1978
Après la période "dandy", c'est la période "loubard", avec la chanson du même nom, ici en compagnie de, entre autres, Catherine Lara (qui n'a pas encore sa chevelure argentée), l'actrice de la série "Belphégor" Christine Delaroche, ou Plastic Bertrand, qui semblent tous amusés par la prestation de Renaud.
"La chanson du loubard", 1978
On retrouve avec un regard nostalgique certaines émissions télé au charme surrané, et aux effets vidéo désuets. Ici une version de "Mimi l'ennui" avec la pedal-steel guitar qui remplace le saxo de la version studio.
"Mimi l'ennui" dans l'émission "numéro 1" des Carpentier
On remarque qu'il est impossible de trouver une version télé de "Hexagone" de l'époque, la chanson ayant été interdite des ondes radio et télé à sa sortie. Mais ça n'empêchait pas le "chanteur énervant" d'aborder des sujets sensibles comme la dépendance à la drogue, avec en 1981 cette version rare de "La blanche", seul à la guitare, sur le plateau du journal télévisé de la deuxième chaine, losrqu'elle s'appelait encore Antenne 2. 
"La blanche", Journal télévisé Antenne 2, 1981
Et dans le même temps, il participait aussi à des programmes grand public, comme ici, en 1982, où, cheveux courts, il interprête "Manu" dans l'émission phare de toute une génération : "Champs Elysées" présenté par l'inusable Michel Drucker.
"Manu" en 1982 dans l'émission "Champs Elysées" de Michel Drucker

Beaucoup d'autres moments télé sont disponibles dans cette compilation qui nous fait revivre à la fois la carrière de Renaud, et l'ambiance de toute une époque qui semble aujourd'hui bien loin.

Renaud - 1975-1983. Les années béton - Polydor / Universal - Sortie le 29 septembre