Pow woW, le retour du quatuor vocal des années 90

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/02/2016 à 14H50, publié le 18/02/2016 à 14H43
Pow woW lors de sa reformation en 2006

Pow woW lors de sa reformation en 2006

© PHOTOPQR/LE PARISIEN

Ils étaient quatre chanteurs a cappella et dans les années 90 et avaient signé quelques grands tubes remettant en selle le doo wop des années 50. "Le chat" et leur reprise de "Le lion est mort ce soir" les avaient propulsés en haut des hit parades. C'est d'ailleurs à l'occasion d'une tournée "Top 50", que trois des Pow woW originaux ont recomposé un quatuor avec l'une des chanteuses du duo Native.

1992. "Moi vouloir être un chat... ", ces quelques mots interprétés a cappella par quatre excellents interprètes propulsait Pow woW en une journée en tête du Top 50.  Après "Le chat",  Alain Chennevière, Ahmed Mouici, Pascal Periz et Bertrand Pierre allaient connaître quelques années de succès notamment en reprenant un titre américain popularisé dans les années 60 par Henri Salvador "Le lion est mort ce soir". ("The lion sleeps tonight").

En trois ans, Pow woW publiera quatre albums : en 1992 ("Regagner les plaines"),  1993 ("Comme un guetteur"), 1995 ("Pow Wow" et "Quatre")  suivis d'un cinquième en 2006 (Chanter). Entre temps Bertrand Pierre est parti, remplacé par David Mignonneau, et Ahmed Mouici a fait carrière tout seul notamment en interprétant Ramsès dans la comédie musicale "Les dix commandements" et en fondant son propre groupe.

Reportage : J. Perrotte / B. Goulet / S. Daniel / J. Guillaud / C. Moschetti / A. Schiller / K. Lepainteur / F. Hauville

Trois plus une

A l'occasion de la tournée française de "Top 50" qui réunit plusieurs groupes et artistes des années 80/90 (notamment Marian Gold-Alphaville, Partenaire Particulier, Stéfane Mellino des Négresses Vertes, Zouk Machine, Native, Caroline Loeb, Sabine Paturel, Vivien Savage, Les Avions...), les trois Pow woW restant décident de chercher un quatrième. Et ce sera une quatrième. C'est en effet la voix féminine de Laura Mayne, du duo des Native qui vient apporter le contrepoint à celles des trois garçons.