Patricia Kaas : "Je veux faire un album Kaas"

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/09/2015 à 11H01, publié le 23/09/2015 à 10H47
Après Edith Piaf, Patricia Kaas veut refaire du Kaas

Après Edith Piaf, Patricia Kaas veut refaire du Kaas

© Edmond Sadaka / SIPA

Patricia Kaas, tête d'affiche des Francofolies bulgares, aspire de nouveau à "faire un album Kaas", après avoir consacré beaucoup de temps à chanter Piaf et les années 1930.

"On va commencer tranquillement à travailler d'ici la fin de l'année, et on va dire qu'on aura un album d'ici septembre 2016", a confié la chanteuse à l'AFP à Blagoevgrad, où ont lieu, de jeudi à samedi, la version bulgare des Francofolies.
 
L'interprète de "Mademoiselle chante le blues" et "Mon mec à moi", qui aura l'an prochain 50 ans, avait annoncé un nouvel album le 15 septembre et une tournée est d'ores et déjà prévue pour 2017. Patricka Kaas, 18 millions de disques vendus dans le monde, n'a plus publié d'album de chansons inédites depuis "Sexe fort", en 2003.
 
Loin d'être restée inactive, elle a depuis rendu hommage aux femmes des années 1930 avec son spectacle Kabaret (2008) puis aux chansons de Piaf (2012). Sa tournée hommage à la Môme a duré près de deux ans et compté près de 150 concerts qui l'ont laissée ravie mais épuisée. "Ces spectacles étaient une belle parenthèse, ils m'ont permis d'aller vers le théâtre, vers la danse contemporaine, tout cela nourrit mais ça fatigue  aussi", souligne-t-elle.

Retrouver un son simple          

Désormais, aux côtés d'une nouvelle maison de disques (Warner) et du directeur artistique Bertrand Lamblot (connu pour son travail pour Johnny Hallyday notamment), elle ne rêve plus que d'un "album Kaas".
              
"Ca veut dire quoi ? Que j'ai juste envie de retrouver un son simple : cinq  musiciens, et 1, 2, 3 on joue. Retrouver un côté plus dépouillé, plus direct, plutôt que des sons synthétiques ou des grands orchestres", détaille la chanteuse qui a publié neuf albums depuis 1988.
             
"J'ai juste envie d'écouter et de choisir des chansons, de partager des sujets qui me touchent particulièrement, de faire un album comme je le faisais avant mais avec un son d'aujourd'hui", ajoute-t-elle, se disant intéressée ces temps-ci par le son d'artistes comme AaRON, le pianiste britannique Benjamin Clementine et le groupe américain Alabama Shakes.

Une habituée des Francofolies hors de France

A Blagoevgrad, ville de Bulgarie où les Francofolies sont de retour cette semaine après trois éditions organisées dans les années 1990 à l'initiative de leur patron de l'époque Jean-Louis Foulquier, Patricia Kaas  ne chantera pas de  nouveautés : "Il n'y en pas encore ! Mais la différence avec ma dernière tournée (celle de Piaf, ndlr), c'est de pouvoir chanter mes propres chansons, ça fait assez longtemps. J'ai déjà eu l'occasion de le faire en avril à Zermatt  (Suisse). C'est très agréable de voir que le public attend aussi ça, ça remotive !"
              
Ce n'est pas la première fois que les Francofolies font appel à Patricia Kaas  pour représenter la chanson française hors de France : elle a déjà joué  plusieurs fois aux "Francos" de Montréal mais aussi lors d'éditions organisées à New York et à Berlin.

"J'aime qu'on me juge sur scène"        

"J'aime qu'on me juge sur scène. Il y a plein de gens, y compris dans les maisons de disques, qui me connaissent à travers mes albums mais ne m'ont jamais vue sur scène. Je trouve ça important. iTunes et internet, c'est très bien pour découvrir les artistes, bien sûr, mais ça reste super de vivre les artistes en live", assure-t-elle.
              
Les festivals restent notamment un lieu majeur pour faire des découvertes musicales, ajoute celle qui a participé cet été, en spectatrice lambda, au Montreux Jazz Festival (Suisse).
              
Les Francofolies de Blagoevgrad proposeront pendant trois soirées, de jeudi à samedi, des concerts réunissant artistes bulgares et français. Patricia  Kaas sera sur scène vendredi après Patrick Bruel. Parmi les autres artistes français à l'affiche figurent le DJ Bob Sinclar, Caravan Palace et Kyo, jeudi en ouverture, ainsi que Christophe Willem et le rappeur Soprano samedi en clôture.