Nicolas Jules en concert, small is beautiful

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 20/03/2012 à 15H12
Nicolas Jules

Nicolas Jules

© DR

Il navigue de scènes en scènes, en trio ou en solo, avec quatre disques sous le bras. La tournée de Nicolas Jules et son album "Shaker" est passée par l'Olympia, le temps d'une première partie remarquée de Thomas Fersen, mais aussi par de toutes petites salles comme celle des Rancy à Lyon.

En un regard sombre et un geste, celui de toucher fébrilement ses boutons de guitare, il déclenche les premiers rires et donne la tonalité du spectacle. Sous son air toujours grave, Nicolas Jules est drôle, très drôle. Comme s’il tentait avec élégance de faire oublier la justesse de ses compostions, la poésie de ses textes et la délicatesse de son jeu de guitare.

A ses côtés, Béatrice Gréa à la contrebasse, très classe, et Roland Bourbon, facétieux et imposant batteur au ventre nu, évoluent comme de véritables personnages, dans une belle proximité humaine, et un subtil jeu charnel et amical. Les textes de Nicolas Jules se démarquent de la mode des petites histoires du quotidien racontées en chanson, il préfère parler d'amour, de sentiments et d'émotions par des images, des jeux de sonorités et quelques douces provocations

Ne vous fiez donc pas aux apparences : si on rit dans les spectacles de Nicolas Jules, c’est d’abord de plaisir. Le plaisir d’avoir rencontré un artiste précieux, hors des tendances et des modes, mais d’une singularité familière pour tous ceux qui apprécient à la fois  Gainsbourg,  Brassens, Tom Waits et Nick Cave. Sans rire.

Un petit aperçu de concert en vidéo :

 

Quelques dates du spectacle de Nicolas Jules :

- Paris - Le Limonaire, les 20 et 27 mars.

- Germond-Rouvre (Deux-Sèvres ), le 14 avril

- Peillac (Morbihan), le 19 mai

- Aneres (Hautes Pyrenee), le 26 mai

- Cognac (Charente), le 1er juin