"Mansetlandia" : l'intégrale rêvée de Gérard Manset en 19 CD

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/11/2016 à 17H38, publié le 10/11/2016 à 15H16
Gérard Manset

Gérard Manset

© Marc Charuel

Warner Music publie le 18 novembre prochain "Mansetlandia", une intégrale de l'oeuvre musicale de Gérard Manset sous titrée "The ultimate Artefact". 185 chansons sur 19 CD et un livret de 120 pages avec toutes les paroles. Le coffret de petit format est comme d'habitude très élégant et les CD sont présentés dans des pochettes de carton rappelant les jaquettes d'origine.

L'oeuvre musicale de Gérard Manset serait-elle accomplie ? Le sous-titre de l'intégrale "Mansetlandia" dont la sortie est prévue pour le 18 novembre 2016 semble vouloir l'indiquer en filigrane. "The ultimate artefact" paraît vouloir mettre un point final à cet ensemble initié en 1968 et révéré par les inconditionnels de l'auteur, compositeur, chanteur, écrivain, photographe et voyageur aujourd'hui âgé de 71 ans. De lui, il faut pourtant se méfier, ou plutôt de ce que l'on croit discerner de ses pensées. L'homme est secret, discret, orgueilleux, très conscient de sa valeur et de ce qu'il représente pour ses aficionados. Il fut même un temps où il pensait marquer de son empreinte la musique de son époque, à l'image d'un Gainsbourg ou d'un Bashung. Il participa d'ailleurs au dernier album de l'Alsacien, "Bleu pétrole" l'ultime.
"Comme un lego", "Il voyage en solitaire", c'est Manset !

"Comme un Légo" par Gérard Manset

Petite foule d'admirateurs fidèles

Mais Manset ne se donne pas et n'a jamais fait dans la facilité. Alors le public, celui que l'on nomme "le grand public", ne l'a pas pris. Quand il sort un album, Gérard Manset n'accorde que très peu d'interviews, une à une radio de service public, l'autre à un hebdomadaire culturel. Et c'est à peu près tout. Jamais de télévision, pas de scène. Il vit sur une petite foule d'admirateurs qui assure le succès de chaque nouvel opus.

Gérard Manset, photo du livret "Mansetlandia"

Gérard Manset, photo du livret "Mansetlandia"

© DR


185 chansons

Nul doute que, même si la plupart des "mansetmaniaques" possèdent déjà la majeure partie des 19 CD qui composent Mansetlandia, ils seront tentés par ce petit coffret blanc, numéroté et à tirage limité, si petit qu'on pourrait penser l'emporter pour accompagner un voyage en solitaire ! Il est parsemé de photos de l'artiste. Photos qui ne le représentent pas, il les a sans doute prises pour la plupart dans ses pérégrinations, en Asie ou en d'autres lieux. Des objets, un appareil photo sans objectif, un réveil matin démodé, quelques photos d'identité. Des morceaux de souvenirs, des parcelles de temps. Comme les 185 chansons qui composent cette intégrale... qui n'en est pas vraiment une.

"Il voyage en solitaire" (1975). L'une des rares vidéos où apparaît Gérard Manset.

Un 20e CD ?

Une intégrale qui n'en est pas une parce que Gérard Manset n'est jamais satisfait. Ou plutôt, ce qui a un jour satisfait le Gérard Manset d'une époque peut déplaire à celui d'un autre temps. Alors, il gomme, reprend, change l'ordre des chansons, compose de nouveaux albums avec les chansons parues sur de précédents disques. Comme un légo. Il garde le nom des albums mais change leur contenu, répartit différemment les chansons, en supprime d'excellentes sans que l'on sache pourquoi. C'est ainsi qu'avec celles qui ont sombré dans l'oubli officiel mais qui subsistent dans les discothèques et la mémoire des admirateurs on pourrait composer un 20e CD. On y trouverait, par exemple, des chansons aussi prenantes et magnifiques que "L'atelier du crabe", "Balancé", "Fini d'y croire", "Seul et chauve", "Les loups", "Pas de nom", "Pas mal de journées sont passées" ou "La route de terre". Aucune d'entre elles, bien que touchée par le discrédit de leur auteur, ne ferait tâche dans l'ensemble.

"Finir pêcheur", sur l'album "Lumières" (1984)

Toujours retoucher

Manset n'est pas de ceux qui considèrent qu'une fois l'oeuvre publiée, elle appartient à son public. Il se donne le droit de la retoucher, de l'amputer, d'y ajouter un élément inédit. Depuis 1968 et "Animal on est mal" (dont on ne trouve pas l'original dans ce coffret mais deux versions revues en 2014 avec Deus pour l'une et en 2015 pour l'autre)  Gérard Manset compose une oeuvre dont les albums, d'abord les vinyles puis les CD, seraient les chapitres. D'une édition à l'autre, il la paufine, y apporte des modifications, en intervertit certains composants, comme le peintre peut à loisir jouer de son droit au "repentir". Alors, ce coffret idéal serait "The ultimate artefact"... avant le prochain ? C'est sans doute ce que souhaite le public acquis à Manset. Et même si le dernier album, "Opération Aphrodite", en a déçu quelques-uns (souvent pour la première fois), chacun reste prêt à se précipiter sur le prochain. Les plus anciens le font depuis près de 50 ans. Manset est de ces rares artistes qui accompagnent une vie et lui donne sa couleur.
Une vie couleur Manset, toute entière reflétée dans ce coffret.

Livres

Gérard Manset est aussi l'auteur de plusieurs livres ("Visage d'un dieu inca" à, propos de Bashung, "Territoire de l'Inini", "Royaume de Siam", "Les petites bottes vertes", "Wisut Kasat : récit en noir et blanc"... ). Il est aussi l'auteur de plusieurs livres de photographie. Il s'apprête à publier "Mansetlandia" chez Fayard.

"Mansetlandia", le coffret, les 19 cd et le livret

"Mansetlandia", le coffret, les 19 cd et le livret

© Warner Music

La liste des albums contenus dans le coffret "Mansetlandia :

La mort d'Orion (1970), Inédits 1972, Y'a une route (1975), 2870 (1978), Royaume de Siam (1979), Le train du Soir (1981), Lumières (1984), Prisonnier de l'inutile (1985), Matrice (1989), Revivre (1991), La vallée de la paix (1994), Jadis et naguère (1998), Le langage oublié (2004), Route Manset (album de reprises des chansons de Manset par d'autres artistes) (2004), Obok (2006), Manitoba ne répond plus (2008), Un oiseau s'est posé CD1 (2014), un oiseau s'est posé CD2 + inédits 2015 (2014), Opération Aphrodite (2016)