Malade, Georges Moustaki ne chantera plus

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 14/10/2011 à 15H03
Georges Moustaki, chez lui à Paris, en 2008

Georges Moustaki, chez lui à Paris, en 2008

© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Dans une interview au quotidien La Croix, Georges Moustaki, 77 ans, qui avait déjà arrêté de chanter début 2009 en raison de problèmes respiratoires, confie que sa maladie, "irréversible", le rend "définitivement incapable de chanter".

"Ma maladie est donnée comme irréversible", explique-t-il. "Elle touche toutes les régions du corps et de l'esprit et me rend définitivement incapable de chanter". "Je ne peux plus faire de sport, pratiquer le tennis de table qui fut mon exercice quotidien pendant quarante ans. Je m'exprime avec peine, mes muscles ont fondu. Je précède la question suivante: ça ne me manque pas", poursuit-il.

Le parolier de "Milord", naguère chanté par Edith Piaf, confie également qu'alors il se trouvait "en réanimation à l'hôpital" et croyait que la maladie le menait "droit à la mort", les infirmières l'ont "soutenu". "Elles m'ont aidé à ne pas céder au découragement, m'ont poussé à remarcher, à rejouer de la guitare", continue-t-il. "Je suis devenu plus sensible aux témoignages qui me réchauffent le coeur (...) Ces marques d'humanité m'ont permis de conserver l'envie de me battre. J'ai eu une vie passionnante. Je voudrais qu'elle le reste jusqu'au bout".

L'interprète du "Métèque", son plus grand succès, précise aussi qu'il doit se soigner "en permanence". "Mais j'écris, je peins, je dessine (...) Ce sont autant d'activités que je ne parvenais pas à pratiquer lorsque je désertais mon appartement pour partir en tournée".