Maïon et Wenn, l'après Vieilles Charrues

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 13/07/2011 à 17H35
Maïon et Wenn, l'après Vieilles Charrues

Maïon et Wenn, l'après Vieilles Charrues

© Culturebox

Un passage remarqué aux Jeunes Charrues. Le tremplin du festival des Vieilles Charrues. Les deux chanteuses Maïon et Wenn ont gardé toute leur authenticité. Deux jeunes femmes aux caractères bien trempés qui ont refusé le star système. 

Elles chantent des chansons d'amour avec des poils autour. C'est ainsi que les deux chanteuses définissent leur style. Un style qui a déjà fait sensation au tremplin des Vieilles Charrues en 2008. Et depuis, plus rien. Enfin, si une totale liberté. Car les deux jeunes femmes n'ont pas leur langue dans la poche. Elles ont refusé le diktat des maisons de disques et elles assument. Leur discours est cru mais jamais  vulgaire. De valse déjantée en rap énervé, elles offrent leur univers joyeux et sans tabou. "Prélude à la torture", "La valse de la vengeance", "Grossesse gore". Voici quelques uns des titres qu'elles proposent. Un duo qui fonctionne à merveille et qui s'est rencontré par hasard. Elles chantent en 2005 au sein des "Soeurs André" où elles reprennent des standards américains des années 1940. Mais rapidement naît l'envie de créer et d'interpréter un répertoire personnel et décalé. Aujourd'hui, elles ont quelques 300 concerts à leur actif. Mais, elles rêvent de participer aux Vieilles Charrues. Le festival qui les a vu les naitre.

A voir aussi sur Culturebox :
- Brigitte, un duo de chanteuses décomplexées sur la route des festivals
- Les Cabots Fiancés, faux semblants et vrai talent
- Jula Lula : soeurs de sang et de scène