Lynda Lemay : "Décibels et des silences", un album à son image pour ses 50 ans

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 28/10/2016 à 16H47, publié le 28/10/2016 à 16H28
Lynda Lemay au Soir 3

Lynda Lemay au Soir 3

© France 3 / Culturebox

Lynda Lemay nous revient avec "Décibels et des silences", son quatorzième album. Un opus qui comprend une chanson écrite à la suite de l'attentat de Charlie Hebdo. La chanteuse québécoise, qui vient de fêter ses 50 ans à l'Olympia fin septembre, va faire une tournée en France. Elle était l'invitée du Soir3.

Lynda Lemay voulait sortir un album pour célébrer ses 50 ans. "Décibels et des silences" est "un album à mon image dit-elle. Mais il est aussi surprenant et montre que je suis encore à l'aube de quelque chose"
Lynda Lemay c'est un grand sourire naturel, spontané. Mais le jour même où le Bataclan dévoile sa nouvelle façade, on sent de l'émotion dans les yeux de la Québécoise.

Le Bataclan, c'est là, en 1999, dans un concert qu'elle n'est pas près d'oublier, que Lynda Lemay a pu constater que sa réputation avait traversé l'Atlantique "Je pensais que j'étais encore une inconnue. Le Bataclan était rempli. J'ai envie d'y retourner le plus vite possible".

Un an après les attentats a-t-elle le sentiment que quelque chose a changé en France? : "Je ne l'ai pas senti. Quand je viens je vois des salles de spectacle qui sont encore remplies de gens qui sont intéressés à vibrer au rythme des chansons... La vie a repris. Les gens sont courageux, se tiennent, sont solidaires. C'est très, très beau".

Si le sujet du terrorisme vient spontanément dans la discussion c'est aussi parce qu'une des chansons du nouvel album de Lynda, "Attrape pas froid", lui a été inspirée par le drame de Charlie Hebdo et ses conséquences sur le comportement des parents vis à vis de leurs enfants.

Céline Dion, un exemple à suivre

Quand on parle de chanteuses québécoises, inévitablement le nom de Céline Dion surgit. "Je ne la connais pas beaucoup reconnaît Lynda Lemay mais je suis sûre qu'on s'entendrait bien. Je l'admire comme artiste. C'est un exemple à suivre quand on veut avoir une carrière internationale. Elle a su demeurer équilibrée."

Charles Aznavour : la jeunesse éternelle

Lynda Lemay admire aussi énormément Charles Aznavour qu'elle a vu récemment en concert à Montréal : "Il est extraordinaire. C'est la jeunesse éternelle, c'est la passion sur scène; une passion qui s'éteindra jamais".

En 20 ans de carrière Lynda Lemay a vendu plus de trois millions d'albums. Elle va faire une tournée "fragmentée" en France, alternant des allers-retours au Québec.

23/11 :  Espace Philippe Noiret, Les Clayes-sous-Bois
24/11 : Centre Culturel, La Flèche
25/11 :  La Coupole,  Saint-Loubès
27/11 : Le Palais D'auron, Bourges

Les autres dates de la tournée

Décibels et des silences pochette © DR