Les radio-crochets ont la cote et même... un festival

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/06/2015 à 18H50, publié le 24/06/2015 à 17H44
Une candidate à la finale du Festival Radio Crochet des Pyrénées-Orientales  

Une candidate à la finale du Festival Radio Crochet des Pyrénées-Orientales  

© Capture d'image France3/Culturebox

Les radio-crochets ont le vent en poupe. Inventés dans les années 30, ils ont été relancés par les émissions de concours de chant à la télévision. Dans les Pyrénées-Orientales, il existe même un festival qui met en lumière depuis 20 ans de nouveaux talents.

Chaque année au mois de juin, se déroule la finale du Festival Radio-Crochet des Pyrénées-Orientales. Une finale qui marque la fin de cinq mois de concours. Le festival auditionne les candidats dès le mois de janvier un peu partout dans la région. À l’issue de ces auditions, une dizaine de chanteurs sont sélectionnés pour participer à la grande finale.

Reportage : E.Cornet / D.Bassompierre / B.Vidal


Un festival ouvert à toutes les générations
 

Pour l’édition 2015, dix candidats ont tenté leur chance en finale. Le concours est ouvert aux amateurs dès 12 ans et sans limite d’âge. Cette année, la candidate la plus âgée avait 83 ans. Sur scène, comme le règlement l’exige, les interprètes ne chantent que des chansons françaises.


Un tremplin pour les amateurs


Marc Jésus-Prèt, fondateur du festival, a vu défiler près de 2150 candidats en vingt ans. Des chanteurs amateurs qui pour certains sont devenus des professionnels. Une cinquantaine d’anciens candidats comme Anne Serra font aujourd’hui de la scène ,« Cela m’a permis d’accéder à des auditions, d’en être là aujourd’hui, parce que je fais partie de plusieurs troupes. Ca a été un vrai tremplin. »

Cette année, c’est un jeune homme d’une vingtaine d’années qui a remporté le concours. Le début peut-être d’une longue carrière, à l’image de Dalida ou encore de Florent Pagny, découverts en participant à des radio-crochets !