Les Nuits de Fourvière rendent un hommage musical et littéraire à Boris Vian

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 13/06/2009 à 10H42
Les Nuits de Fourvière rendent un hommage musical et littéraire à Boris Vian

Les Nuits de Fourvière rendent un hommage musical et littéraire à Boris Vian

© Culturebox

Le 23 juin 1959, Boris Vian disparaissait et avec lui, son goût pour l'irrévérence et la dérision. Cinquante ans plus tard, des artistes ont réinterprété, sur la scène du festival lyonnais des Nuits de Fourvière, une infime partie du répertoire de l'écrivain qui est aussi le compositeur de plus de 500 chansons.

Ce spectacle est une création produite en collaboration avec les Francofolies de La Rochelle où elle sera présentée le 11 juillet  et la Salle Pleyel où elle sera jouée 23 juin et donnera lieu à un album dont la sortie est prévue le 22 juin. Il réunit Jean-Louis Trintignant, François Hadji-Lazaro, Daniel Darc, Arthur H ou encore Agnès Jaoui.
Pour la chanteuse-actrice-réalisatrice, le propos de l'auteur du "Déserteur", créé par Mouloudji en 1954, reste d'actualité.
Artiste inclassable, Boris Vian a multiplié les prises de position engagées et tourné en dérision la société moderne. Il a provoqué le scandale avec ses pastiches de romans noirs américains dont "J'irai cracher sur vos tombes" qu'il a écrit sous le pseudonyme de Vernon Sullivan. Son imaginaire est aussi teinté d'humour et de mélancolie comme dans "L'Ecume des jours" qu'il a publié sous son vrai nom.