Les Enfoirés : Jean-Jacques Goldman passe la main

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/05/2016 à 20H31, publié le 13/05/2016 à 18H45
Jean-Jacques Goldman en juillet 2004.

Jean-Jacques Goldman en juillet 2004.

© Françoise Tallieu /PQR Le Midi Libre / MaxPPP

Après près de 30 ans avec les Enfoirés, le collectif créé en solidarité avec les Restos du coeur de Coluche, le chanteur Jean-Jacques Goldman a décidé de "passer la main". Lui qui en était le directeur artistique depuis 25 ans parie sur une équipe rajeunie pour prendre la relève.

"Je n'ai plus la créativité ni la modernité" requises

"2016 est une échéance que je vois venir depuis quelques années.", déclare Jean-Jacques Goldman sur le site des Enfoirés. "Ce sont les 30 ans de la chanson, mais également l'année de mes 65 ans", souligne-le directeur artistique dans un entretien publié sur le site des Enfoirés.

"On prépare la relève depuis quelques éditions aux Enfoirés. Une équipe rajeunie prend de plus en plus les choses en main et de jeunes artistes s'impliquent. 2016, à 65 ans et après 30 ans d'Enfoirés, je crois qu'il est temps de passer la main. Je n'ai plus la créativité, les idées, la modernité que nécessite une telle émission".

"Je vais arrêter quelques années. J'ai l'intention de voyager. Je reviendrai avec plaisir dans quelques années si l'on m'invite et si je suis encore présentable ! ", précise encore le chanteur, qui est depuis de très longues années une des personnalités préférées des Français.

L'auteur de l'hyme originel des Restos du coeur

Sollicité en 1985 par Coluche lui-même, Jean-Jacques Goldman avait composé en 1986 l'hymne des "Restos" ("Aujourd'hui, on n'a plus le droit/ Ni d'avoir faim, ni d'avoir froid").

Depuis, la troupe des Enfoirés est devenue un grand rendez-vous musical annuel pour recueillir des fonds pour les Restos du Coeur. Il réunit de nombreux artistes de toutes générations venus de la chanson mais aussi du cinéma, du sport et de la télévision. Cette année, le public peut applaudir Maxime Le Forestier, Jean-Louis Aubert, Patrick Bruel, Zazie, M Pokora, Dany Boon, Kad Merad...

En 2014-2015, entre concert, disques et DVD, les Enfoirés ont rapporté près de 19,2 millions d'euros.