Le fils de Joe Dassin sort un disque-hommage à Yves Montand

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 31/01/2012 à 17H41
Julien Dassin chante Montand

Julien Dassin chante Montand

© AFP Photo Bertrand Langlois

Après avoir rendu hommage à son père avec la comédie musicale « Il était une fois Joe Dassin », Julien Dassin salue la mémoire d’un autre grand nom de la chanson française, Yves Montand, disparu il y a 20 ans. Sur le plateau du 13 heures de France 2, il présente son nouveau disque intitulé « Monsieur Montand », un florilège des plus grands succès d’Yves Montand interprétés en duo avec Florence Coste.

"Sous le ciel de Paris", "Les feuilles mortes", "Les grands boulevards"... En interprétant ces succès inoubliables, Julien Dassin renouvelle les liens entretenus par son grand-père et son père, Jules et Joe Dassin, avec Yves Montand. Car entre les deux familles, c'est une grande histoire d'amitié, commencée dans les années 50.

En 1951, le réalisateur Jules Dassin, qui vit aux Etats-Unis, est accusé d'être un sympathisant communiste par la commission Mac Carthy. Il s'exile alors en France avec sa famille et à son arrivée, Yves Montand devient son premier soutien officiel. 7 ans plus tard, en 1958, c’est au tour de Montand de rencontrer des problèmes avec les autorités américaines qui refusent de lui délivrer un visa, indispensable pour se rendre à New York. Jules Dassin, qui s’apprête à y tourner « La loi », impose alors Montand dans son film, contre l’avis du producteur. Joe Dassin enregistre la bande originale du film et fait partie des figurants.

Monsieur Montand par Julien Dassin et Florence Coste (Sony Music).

"Monsieur Montand" interprété par Florence Coste et Julien Dassin

"Monsieur Montand" interprété par Florence Coste et Julien Dassin

© Sony Music