Le concert d'Orelsan crée la polémique à Nantes

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 13/11/2009 à 13H52
Le concert d'Orelsan crée la polémique à Nantes

Le concert d'Orelsan crée la polémique à Nantes

© Culturebox

Orelsan sera en concert à l'Olympic de Nantes le 14 novembre 2009. La venue du rappeur crée  la polémique en raison des propos parfois très violents, vulgaires  et misogynes qu'il tient dans ses chansons.  Marie-Françoise Clergeau députée de Loire-Atlantique a même réclamé en vain l'annulation du spectacle.

Orelsan, de son vrai nom Aurélien Cotentin n'a visiblement pas fini de faire parler de lui. Le rappeur originaire d'Alençon a connu le succès en 2007 avec le clip "Saint-Valentin", parodie de la fête des amoureux. Mais c'est en 2009, que le chanteur, comparé au sulfureux Eminem, provoque une véritable polémique avec sa chanson "Sale Pute". Dans ce texte, le héros promet à une ex-petite amie infidèle, qu'il "lui déboiterait la mâchoire" et la "ferait avorter à l'Opinel". Des propos d'une rare violence qui lui valent d'être déprogrammé des Francopholies. Le rappeur se défend pourtant de faire l'apologie de la violence et présente son texte comme une pure fiction. L'effervescence autour de ce titre très provoc soulève donc une question "Les artistes ont-ils le droit de tout dire dans une chanson"?


Retrouvez notre vidéo "Orelsan a chanté au Printemps de Bourges"
sur Culturebox ainsi que notre Exclu Web avec un extrait du concert.