Laurent Rossi, fils de Tino Rossi, est mort

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/08/2015 à 12H59, publié le 21/08/2015 à 10H04
Laurent Rossi dans la maison d'Ajaccio, le Scudo, qu'il avait héritée de son père (28 octobre 2003)

Laurent Rossi dans la maison d'Ajaccio, le Scudo, qu'il avait héritée de son père (28 octobre 2003)

© Jean-Pierre Belzit / Sipa

Le chanteur Laurent Rossi, fils de Tino Rossi est décédé jeudi 19 août 2015 à Paris, a-t-on appris vendredi à Ajaccio dans son entourage familial. Il était âgé de 67 ans.

Laurent Rossi aurait succombé à une crise cardiaque à son domicile où il se trouvait seul, a-t-on ajouté de même source confirmant une information de la radio RCFM Frequenza Mora. Le parquet de Paris a ordonné l'ouverture d'une enquête sur les circonstances du décès.

Laurent Rossi : "Mandoline" (1976) - Vidéo Ina

Laurent Rossi doit être inhumé dans le caveau familial du cimetière marin d'Ajaccio, sur la route des îles Sanguinaires, où reposent Tino Rossi, mort le 26 septembre 1983 à 76 ans, et la mère de Laurent, l'actrice d'origine italienne Lilia Vetti, décédée en 2003.

Né le 22 mai 1948 à Paris, Laurent Rossi, était l'un des deux enfants de Tino, qui avait aussi une fille, Pierrette, d'un premier mariage.

Entre 1968 et 1981, il avait mené une carrière de chanteur de variétés, compositeur et producteur, seul ou au côté de son père.

Laurent Rossi et Tino Rossi : "Chantons ensemble la même chanson" (1977) - Vidéo Ina

Laurent Rossi gérait les affaires familiales, notamment la propriété du Scudo sur la route des Sanguinaires, une villa dans une pinède en bord de mer, classée en 2011 "Maison des illustres" par le ministère de la Culture et ouverte au public.

Laurent Rossi était père de deux garçons.

Laurent Rossi et son père, Tino, en duo pour "Papa, dis-le moi" (1979)

 


Mireille Mathieu : "Je suis effondrée et très triste".

"Je suis effondrée et très triste. Je n'arrive pas à y croire", a déclaré à l'AFP Mireille Mathieu. "Je le connais depuis mes débuts. On était très amis. On avait quasiment le même âge".

"C'était un très bon chanteur", a fait valoir l'ambassadrice de la chanson française. "Il a enregistré des duos avec son père, mais il avait aussi ses propres titres qui ont eu du succès". "En 1975, Laurent m'a fait un cadeau en composant pour moi une chanson, 'Addio'", a-t-elle rappelé.

"Tout récemment, nous étions en contact pour un joli projet", a-t-elle révélé. "Avec son père, j'ai enregistré en 1979 un duo sur +Petit Papa Noël+ pour un show des Carpentier. Enthousiaste, il m'avait donné son accord pour sortir cet inédit d'ici la fin de l'année, me disant qu'il n'acceptait ce genre de choses que pour Johnny et moi", a-t-elle dit. "Bien sûr, ce disque lui sera dédié".