"La vie, le rire, les larmes" le meilleur de Dabadie en 3 CD

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/04/2015 à 18H29, publié le 06/04/2015 à 20H09
Jean-Loup Dabadie le 11 décembre 2013

Jean-Loup Dabadie le 11 décembre 2013

© PHOTOPQR/LE PARISIEN

Jean-Loup Dabadie, l'académicien français dialoguiste, romancier et journaliste, mais aussi auteur de sketchs et de chansons, a écrit pour les plus grands. Un florilège de ses sketchs et chansons vient de paraître sous la forme d'un coffret de 3 cd dans la collection "Les grandes plumes de la chanson française" sous le simple titre "Jean-Loup Dabadie".

Jean-Loup Dabadie était l'invité d'Elise Lucet dans le 13h de France 2
Dialoguiste et scénariste, mais pas que...

Il y a des gens comme ça dont l'oeuvre fait partie intégrante de la vie leurs contemporains. Ils ne sont pas nombreux. On peut sans doute penser à Jean-Claude Carrière et à Jean-Loup Dabadie. Ce dernier, académicien français quand le pemier le mériterait aussi, a signe les scénarios de quelques uns des meilleurs films de son époque : parmi plusieurs dizaines choisissons de citer Les choses de la vie (Claude Sautet 1970), César et Rosalie (Claude Sautet 1972), Une belle fille comme moi (François Truffaut 1972), Un éléphant... et Nous irons tous au paradis (Yves Robert 1976 et 77), Clara et les chics types (Jacques Monnet 1981) ou Le bal des casse-pieds (Yves Robert 1992). N'y aurait-il que sa carrière de scénariste et dialoguiste au cinéma et au théâtre que Jean-Loup Dabadie figurerait déjà parmi les auteurs les plus reconnus.

Jean-Loup Dabadie sur le plateau de France 3 Ile de France 
Des chansons par dizaines

Mais à côté de cela, et c'est ce qui nous interesse aujourd'hui, l'homme a également écrit pour les interprètes les plus écoutés. "L'assassin assassiné", mis en musique et chanté par Julien Clerc, c'était lui. Cette chanson est restée comme la plus belle contre la peine de mort avant que celle-ci soit abolie. Elle a sans doute fait avancer bien des consciences.

"Tous les bateaux, tous les oiseaux" et "Dans la maison vide", énormes succès de Michel Polnareff, ce sont ses mots. Ses mots encore, sont chantés par des artistes aussi différents que Michel Sardou, Yves Montand, Serge Reggiani, Liane Foly, Jacques Dutronc, Barabara, Mireille Mathieu ou Robert Charlebois et même Jean Gabin. Et la liste est loin d'être exhaustive !
"L'addition" par Yves Montand, Paroles Jean-Loup Dabadie musique Michel Legrand
Bonne fête Paulette

C'est pourtant par le rire que nombre de ses concitoyens l'ont aimé parfois sans même savoir qu'il avait écrit ces mots qui les fasaient rire. Et c'est essentiellement par Guy Bedos qu'ils sont arrivés jusqu'à eux. "Bonne fête Paulette", c'était lui, "Le boxeur (M'sieur Ramirez)"et même "La drague" qu'il interprétait en duo avec Sophie Daumier, c'était du Dabadie. Il a écrit aussi ce sketch de Jacques Villeret "Félicitations".
"Félicitations" sketch de Jean-Loup Dabadie par Jacques Villeret
Un grand nombre de ces oeuvres, chansons ou sketchs figurent sur ce triple album qui fera envie à plus d'un.
La pochette du triple CD (détail)

La pochette du triple CD (détail)

© DR