La Suédoise Loreen remporte l'Eurovision 2012 à Bakou

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 27/05/2012 à 10H41
La Suède a remporté l'Eurovision 2012 avec la chanteuse Loreen (27 mai 2012)

La Suède a remporté l'Eurovision 2012 avec la chanteuse Loreen (27 mai 2012)

© Viacheslav Oseledko / AFP

La Suède a remporté samedi la 57e édition du concours de l’Eurovision, qui était organisé à Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan, une ancienne république soviétique très critiquée pour ses carences démocratiques. La chanteuse Loreen s’est imposée avec sa chanson techno-pop « Euphoria » juste devant le groupe de grands-mères russes Bouranovskie Babouchki

Il s'agit de la cinquième victoire de la Suède à ce concours regardé par plus de 100 millions de téléspectateurs.

Le pays, qui succède à l'Azerbaïdjan, vainqueur de l'édition 2011, arrivé  en quatrième position cette année, devra maintenant organiser le show en 2013.

Loreen figurait parmi les favoris et sa prestation était très attendue samedi. Car elle avait rencontré cette semaine des opposants azerbaidjanais qui lui avaient demandé de parler sur scène des violations des droits de l’homme dans le pays. Finalement, elle ne l’a pas fait.

La France, représentée par Anggun, arrive 22e
Les grands-mères russes, qui viennent d’un petit village de la Volga, semblaient aussi très bien  placées dans la course. Elles se sont déhanchées sur leur chanson  "Party For Everybody", un mélange d'anglais, de russe et d'oudmourte (langue locale qui se rattache au groupe finno-ougrien), habillées en costumes traditionnels.

En tout, vingt-six finalistes, âgés de 17 à 76 ans, se sont produits sur scène pour ce concours qui a débuté à minuit heure locale (21h à Paris).

Le crooner britannique de 76 ans, Engelbert Humperdinck, doyen des candidats, a ouvert le show. Il est arrivé avant-dernier. La France, représentée par la chanteuse Anggun  est elle arrivée 22e et la Norvège dernière.

L'Eurovision, une vitrine pour l'Azerbaïdjan
L’Azerbaïdjan avait mis les bouchées doubles pour se présenter au monde. Entre les chansons, les téléspectateurs pouvaient observer des images du pays, de ses paysages, de ses traditions. Des images du Nagorny-Karabakh, une région séparatiste azerbaïdjanaise  peuplée majoritairement d'Arméniens, ont également été montrées.

Pour des raisons de sécurité, après une déclaration du président Aliev selon laquelle tous les Arméniens sont hostiles à l'Azerbaïdjan, Erevan avait refusé de participer au concours.

L’Eurovision a été une vitrine pour le président azerbaïdjanais, qui a succédé à son père Heydar Aliev en 2003. Sa femme, Mehriban Alieva, a dirigé le comité d'organisation du spectacle  et son gendre Emin Agalarov, chanteur à ses heures, a interprété une chanson  pendant le décompte des votes.

Vingt-deux opposants arrêtés vendredi
L’opposition a également profité de l’événement pour faire parler d’elle. Des dizaines d’opposants ont été arrêtés vendredi soir alors qu’ils tentaient de manifester pacifiquement pour réclamer des élections justes et la liberté de se rassembler.

Vingt-deux des personnes interpellées ont été jugées en comparution immédiate et condamnées pour la plupart à des peines d'amende, a déclaré une porte-parole du mouvement, Leïla Mustafaïeva, ajoutant que deux opposants avaient été condamnés à six jours de prison et un autre à cinq jours. Au mois de mai, ce sont des dizaines d’opposants qui ont été arrêtés.