L'inoxydable Charles Aznavour deux heures seul en scène

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/12/2016 à 12H07, publié le 21/12/2016 à 17H37
Charles Aznavour sur scène en 2015

Charles Aznavour sur scène en 2015

© capture d'écran France 3 / Culturebox

C'est le grand doyen de la chanson française, Charles Aznavour, l’homme aux 1400 chansons remonte sur scène dès ce soir pour une série de trois concerts au Palais des Sports à Paris, les 21, 26 et 28 décembre.

51 albums, près de 1300 chansons, plus de 100 millions de disques vendus, à 92 ans, l’ambassadeur de la chanson française, Charles Aznavour, remonte sur scène avec un plaisir infini au Palais des Sports de Paris. Trois dates exceptionnelles, les 21, 26 et 28 décembre 2016 et pas de retraite en vue !

Reportage : M. Berrurier / L. Piquet / A. Tribouart / P. Crapoulet  / B. Said Ali

Le chanteur n’a pas perdu son sens de l’humour. "Que voulez-vous que je fasse ? Que j’attende d’aller au cimetière ? Ah non, je veux me marrer avant !". Après 74 ans de carrière et des succès universels, il va entamer une nouvelle tournée mondiale en Espagne, au Chili, au Brésil puis en Russie.

Repéré par Edith Piaf, Charles Aznavour n’avait pourtant pas un chemin tout tracé. Dans les années 50, au début de sa carrière, il essuie de nombreuses critiques et doit se battre pour imposer son style particulier, sa voix au timbre voilé. L’auteur prolifique, dit avoir eu une vie magnifique : "C’est le public qui a fait mentir ceux qui disaient que ça ne marcherait pas."

Alors il n’est pas prêt de s’arrêter. "J’ai un métier agréable, un métier où l’on peut rire, où on peut s’émouvoir, donc je vis cette vie-là". Par-dessus tout, sa simplicité et son franc-parler ont fidélisé son public. Et ce ne sont pas les 100 millions de disques vendus dans le monde entier qui diront le contraire.

En 1998, CNN avait nommé Charles Aznavour "Plus grand artiste du siècle", et les distinctions qu’il a reçues ne se comptent plus. La dernière en date : le prix littéraire Nikos Gatsos 2016, reçu le 20 décembre pour l’ensemble de son œuvre et délivré par le Centre méditerranéen de Littérature. Le jury était présidé par la chanteuse Nana Mouskouri.

Celui qui se "voyait déjà en haut de l’affiche" offrira dès ce soir à son public un concert de ses plus belles chansons, de "La Bohême" à "Emmenez-moi au bout de la terre", et promet des surprises.