Keziah Jones insuffle son blue funk au Printemps

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 26/04/2009 à 11H18
Keziah Jones insuffle son blue funk au Printemps

Keziah Jones insuffle son blue funk au Printemps

© Culturebox

Keziah Jones a partagé la scène du Printemps de Bourges vendredi 24 avril avec "Toots and the Maytals" et son ami Patrice, le temps d'une soirée reggae qui a fait salle comble.

Le musicien anglo-nigérian, chapeau vissé sur la tête, a interprété son dernier album, "Nigerian Wood", un clin d'oeil au "Norvegian Wood" des Beatles. Son double CD, composé de 23 titres, comprend en bonus, des morceaux écrits en yoruba, sa langue maternelle menacée d'extinction. Manière pour Keziah Jones d'affirmer son identité nigériane tout en la mêlant à sa culture européenne.
Son univers musical est également métissé: il se compose de blues, de funk, de soul et de rythmes africains pour un résultat unique en son genre. C'est dans les années 90, qu'il invente et baptise son style, le "blue funk" qui se caractérise par son jeu de guitare particulier, tout en sautillements. Depuis son premier album "Bluefunk is a Fact !", sorti en 1992, Keziah Jones creuse le même sillon avec succès.


L'actu du Printemps de Bourges sur France3 Centre

Keziah Jones en concert dans le métro parisien cliquez ici