Julien Doré : "Je n'ai jamais su me prendre au sérieux trop longtemps"

Par @Culturebox
Publié le 06/08/2017 à 17H27
Julien Doré aux Victoires de la Musique en 2015 © BERTRAND GUAY / AFP

Séducteur, crooner, rockeur... Les étiquettes qui caractérisent le chanteur Julien Doré sont multiples. Depuis dix ans, l'ex-candidat de l'émission "Nouvelle star" charme les foules de tous âges grâce à un savant mélange des genres musicaux. De quoi prendre la grosse tête. Mais pour le chanteur, il n'en est rien.

Cela fait déjà dix ans que Julien Doré dévoile son univers à part dans la musique. Avec son look singulier, mêlant style de rockeur et allure de crooner, et sa maîtrise du mélange des styles musicaux, le chanteur est parvenu à conquérir petits et grands. Sans pour autant se laisser happer par les rouages médiatiques de la célébrité.

"On est dans une époque qui a des grandes plaies béantes, et quand on est artiste, on essaie d'injecter du lien, de la bienveillance, et aussi de l'humour des cotillons... C'est un tout", explique le chanteur sur le plateau de France 2.

C'est ce "tout" qu'on a pu découvrir dans le clip barré de "La Javanaise", où on le voit reprendre le célèbre de titre de Serge Gainsbourg sur une balançoire, en mini-short. Un sens de l'autodérision qui fait partie de la marque de Julien Doré : "L'humour est extrêmement important dans la notion de l'image de l'artiste. C'est très compliqué de se prendre au sérieux et de réussir à le faire longtemps. Je n'ai jamais su faire ça."

"J'ai toujours besoin de briser les choses"

Si le musicien fait preuve d'autant d'autodérision, c'est parce que, au fond, il est modeste. Il ne veut pas qu'on l'idolâtre. "J'ai toujours besoin de briser les choses [...] qui ont tendance à nous mettre sur un piédestal, avoue-t-il. C'est impossible à gérer pour moi, sans que le sourire ne revienne."

Oubliée donc la glorification de l'artiste. Il ne reste plus qu'à se concentrer sur les bases : son art, sa musique. "Ce que j'aime faire, c'est m'amuser, et peut-être, soulever chez l'autre une émotion, explique-t-il. Cette émotion ça peut être des larmes, mais aussi le sourire."


Des émotions que le public aura la chance de partager dès le mois de novembre, au cours d'une grande tournée à travers toute la France, et qui s'achèvera par un concert à Paris le 20 décembre.