Julien Clerc : un nouvel album en novembre, un premier extrait à l'écoute

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 09/09/2014 à 14H02, publié le 09/09/2014 à 12H28
Julien Clerc sur la scène des Francofolies de Spa

Julien Clerc sur la scène des Francofolies de Spa

© Yves Carpentier / Belpress / MaxPPP

C'est en Angleterre que Julien Clerc a choisi d'enregistrer son nouveau disque, dont la sortie est annoncée pour le 3 novembre, et dont il vient de dévoiler un premier extrait d'une minute, "On ne se méfie jamais assez".

Voici cet extrait teaser long de 1 minute 7, annonciateur du nouvel album :
Un extrait de "On ne se méfie jamais assez" (septembre 2014)


Le 23e album studio de Julien Clerc, joliment intitulé "Partout la musique vient", sortira trois ans après "Fou, peut-être". Le premier extrait tout récemment mis en ligne, une ballade pêchue et pop non dénuée d'harmonies dissonantes et aigres-douces, s'annonce très prometteur.

Le journal "Le Parisien", qui a écouté l'album en avant-première, évoque un disque aux ambiances et aux couleurs multiples, parfois pop, parfois funky, évoquant même l'ombre de Radiohead sur un titre. 

Alex Beaupain signe plusieurs textes
Excellent compositeur et mélodiste, Julien Clerc a confié le texte de "On ne se méfie jamais assez" à Alex Beaupain, jeune artiste pas encore quadragénaire devenu une figure incontournable de la chanson française pop à texte, et qui avait déjà collaboré à son précédent disque, signant les paroles de "La nuit, c'est tous les jours". Cette fois, Alex Beaupain signe sept textes sur douze, selon "Le Parisien", les autres auteurs étant Maxime Le Forestier, Gérard Duguet-Grasser et Carla Bruni, des fidèles du père de "Mélissa".
 

Un extrait de "La nuit c'est tous les jours", la première collaboration de Julien Clerc avec Alex Beaupain, pour l'album "Fou, peut-être" en 2011 (Virgin)


À Londres, Julien Clerc s'est offert les services du producteur Johnny Hogarth, qui a travaillé avec Amy Winehouse, Suzanne Vega ou encore James Blunt.

Julien Clerc, qui porte radieusement ses -presque- 67 ans (il les fête le 4 octobre), ne se contentera pas de sortir un disque. Il prépare une tournée. Sur son site internet, il invite ses fans à s'inscrire à sa newsletter pour avoir toutes les informations en temps utile...