Julie Zenatti sort "Méditerranéennes" : "Le mélange a toujours été une richesse"

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/04/2017 à 18H02, publié le 03/04/2017 à 16H03
Julie Zenatti, invitée du Soir3

Julie Zenatti, invitée du Soir3

© France 3 / Culturebox

La chanteuse Julie Zenatti vient de sortir un nouvel album intitulé "Méditerranéennes". Il s'agit d'un album collectif sur lequel figurent Chimène Badi, Enrico Macias ou encore Slimane. Julie Zenatti y chante la diversité, la richesse et la mixité du bassin méditerranéen. Elle était l'invitée du Soir 3.

Julie Zenatti, la chanteuse découverte grâce à la comédie musicale "Notre Dame de Paris" a sorti le 24 mars son huitième album, "Méditerranéennes". L’interprète de "Si je m’en sors" prend la plume pour un projet musical où elle allie poésie et engagement. Pour chanter la diversité, la chanteuse d’origine italienne et algérienne s’est entourée d’artistes tels que Chimène Badi, Enrico Macias, Elisa Tovati, Sofia Essaïdi ou encore Slimane. "[Ils] ont tous en commun la Méditerranée."


Hymne aux origines de la chanteuse, l’album "évoque aussi bien le côté joyeux, festif, mixte et pluriel, mais aussi le côté douloureux de la Méditerranée", confie-t-elle.

La diversité, une valeur à protéger

"Mes racines étant elles-mêmes déjà très mélangées, je ne pouvais que partager [cet album] avec d’autres." Si elle s’entoure de toutes ces voix, c’est pour rappeler à tous que le mélange est avant tout une "richesse, et pas un souci, pas un frein". Dans "Zina", le premier single, en duo avec Chimène Badi, elle raconte l’histoire d’une petite fille née en France, de parents étrangers. Comment se faire une place lorsque l’on n’a pas la même culture? Identité, intégration, exil, autant de thèmes qui sont abordés dans ce projet musical, et qui semblent rappeler, dans une France qui s'interroge sur l'immigration, les valeurs qui définissent le pays.

Si elle refuse de se positionner politiquement, Julie Zenatti veut cependant profiter de cet album pour raconter cette "jeunesse black blanc beur" au sein de laquelle elle a grandi : "On est un beau pays, on sait où sont nos richesses, et c’est la diversité et la mixité."