Johnny Hallyday lance sa tournée 2012 en fanfare à Los Angeles

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 25/04/2012 à 10H04
Johnny Hallyday : premier concert de sa tournée à Los Angeles

Johnny Hallyday : premier concert de sa tournée à Los Angeles

© Frederic J. Brown / AFP

Johnny Hallyday a "allumé le feu" mardi soir au Theâtre Orpheum de Los Angeles devant un public de Français conquis, lancement en fanfare de sa tournée 2012, qui marque ses retrouvailles avec le public deux ans après ses graves problèmes de santé.

"C'est formidable de me retrouver ici ce soir avec vous, dans cette ville  où ma vie a failli s'arrêter et où ce soir ma vie recommence", a déclaré la  star après avoir chauffé la salle avec plusieurs de ses classiques, d'"Allumer le feu" à "Rock'n roll attitude". "Et pour ça, je tenais à vous dire: je vous aime", a-t-il ajouté devant un public composé en grande majorité de Français.

En décembre 2009, Johnny avait dû être hospitalisé en urgence à Los Angeles à la suite de complications consécutives à l'opération d'une hernie discale.

Le "taulier" est apparu sur la scène de l'Orpheum (un superbe théâtre historique de 2.000 places, rempli mardi soir aux trois-quarts) sous la forme d'une immense ombre chinoise au centre d'un cercle lumineux.

Le spectacle de deux heures, à la couleur résolument rock et blues, a fait la part belle aux tubes de l'artiste, qui a notamment interprété "Qu'est-ce qu'elle a ma gueule?", "Quelque chose de Tennessee", "Gabrielle", "L'idole des jeunes", "Que je t'aime" ou "L'Envie".

Un Johnny rugissant

Visiblement ravi de retrouver la scène et ses fans "je suis drôlement content d'être avec vous ce soir", a-t-il déclaré en ouverture du spectacle. Johnny Hallyday, 68 ans, a fait preuve d'une belle santé, enchaînant les deux heures de concert sans pause et paraissant de plus en plus à l'aise physiquement et vocalement, à mesure qu'il enchaînait les titres.

S'il était parfois un peu fâché avec la justesse, le grand fauve a s'est globalement montré d'une santé vocale insolente, rugissant comme il se doit dans "Qu'est-ce qu'elle a ma gueule" et "Que je t'aime".

Le public de Johnny à L. A. : essentiellement des fans français

Le public de Johnny à L. A. : essentiellement des fans français

© Frederic J. Brown / AFP

Dans la salle, étaient notamment présents sa femme Laeticia et ses filles Jade et Joy, ainsi que Vanessa Paradis, le cinéaste Mathieu Kassovitz, la chanteuse Hélène Segara, et l'acteur et réalisateur Mathieu Demy.

La 181e tournée du chanteur comptera plus de 50 dates, en France mais aussi en Russie, en Israël et en Grande-Bretagne. Johnny a intérêt à avoir la pêche et à faire le plein des concerts de cette tournée : il serait sous le coup d'un redressement fiscal de 9 millions d'euros.