Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22
Live Carmina Burana aux Chorégies d'Orange
Ce soir, à 21h45

Johnny Hallyday fête ses 70 ans sur deux scènes samedi à Paris

Publié le 14/06/2013 à 11H07, mis à jour le 14/06/2013 à 17H32
Johnny Hallyday à Saint-Denis pour le Téléthon (7 décembre 2012)

Johnny Hallyday à Saint-Denis pour le Téléthon (7 décembre 2012)

© Florence Durand / SIPA
Johnny Hallyday fête ses 70 ans avec ses fans et ses amis samedi à Paris. Le rockeur star est pour trois jours à Bercy (également vendredi et dimanche). Et il donnera un concert privé au Théâtre de Paris. De nombreux invités sont annoncés pour l’accompagner sur scène, comme Florent Pagny, Amel Bent ou Eddy Mitchell
Les 20.000 billets pour le concert de samedi se sont arrachés en deux heures. Quand il aura fini son concert à Bercy, la nuit ne sera pas finie puisque Johnny Hallyday filera dans le IXe arrondissement, tout près de là où il est né, le 15 juin 1943, pour donner un deuxième concert privé, dans une petite salle, le Théâtre de Paris.
 
Un concert privé avec ses amis et quelques heureux élus
Ce show, réservé à ses amis du show-business et pour lequel seules 600 places ont été ouvertes au public, aura une tonalité plus rock'n'roll, a promis la star, qui aime reprendre des standards d'Elvis ou Eddie Cochran en concert.
 
"Il a à coeur de refaire certaines vieilles chansons auxquelles les gens ne s'attendent pas trop, je crois qu'il va vraiment y avoir de grosses surprises", confie Philippe Manoeuvre, collaborateur pour la soirée de MyTF1.fr, qui retransmettra partout dans le monde l'intégrale de l'événement.
 
"Des rockeurs de 70 ans avec une voix intacte, il n'y en a pas beaucoup", s'enthousiasme le critique musical.
 
Les ennuis oubliés
"Johnny, c'est quelqu'un qui peut soulever un stade à 70 ans ou faire deux concerts dans la soirée et ça c'est énorme, c'est très, très rare. Eddy Mitchell a arrêté, chez les anglo-saxons même les ‘Led Zep’ ne veulent plus le faire, ils disent : ‘C'est un truc de jeunesse, on n'a plus la moëlle.’ Et Johnny Hallyday le fait !", dit-il.
 
"Heureux", "requinqué", "tonique"... ceux qui l'ont approché au cours des dernières semaines décrivent un Johnny Hallyday galvanisé par ses récents succès, après une période difficile. Après un démarrage plus lent que d'habitude, sa dernière tournée, la 181e, est finalement rentable avec plus de 700.000 spectateurs. Et son dernier album, "L'attente", écrit sur mesure dans une veine blues-rock, a été un succès critique et commercial avec plus de 600.000 exemplaires vendus depuis sa sortie en novembre.
 
2009, année noire, n’est plus qu’un mauvais souvenir. Johnny Hallyday avait dû interrompre sa tournée, alors présentée comme celle des adieux, pour de graves ennuis de santé qui avaient failli lui coûter la vie.
 
A l'assaut de l'Amérique
Avaient suivi une longue dépression, un album en demi-teinte en 2011 et un changement complet d'entourage professionnel. Désormais, Johnny a le regard tourné vers l'Amérique. En 50 ans de scène, le rockeur n'a jamais réussi à faire décoller sa carrière internationale. C'est, semble-t-il, son prochain défi. Il va bientôt enregistrer un album de duos en anglais pour lequel il espère s'entourer groupes de pop-rock, comme Muse ou Phoenix.
 
Après quelques concerts à Los Angeles et New York l'année dernière, le rockeur, amoureux de l'Oncle Sam, compte aussi se lancer dans une tournée américaine.
 
A l'aube de ses 70 ans et alors qu'il fourmille de projets, Johnny Hallyday se voit-il des héritiers dans la jeune génération ? "Non", répond-il. "On est les derniers dinosaures, après c'est  fini.... Mais on est encore là!", lance-t-il dans un grand éclat de rire.

La rédaction vous recommande

Rock

Hanni El Khatib, de la Flèche d'Or à Bercy avec Johnny

Il y 18 mois, son premier album rallumait la mèche rockab' avec toute la fougue et la morgue des prétendants. Le bad boy américain revient aujourd’hui avec « Head in the dirt », un second album plus varié produit par un des deux Black Keys. Il est l'invité surprise de Johnny Hallyday à Bercy de vendredi à dimanche.

En savoir plus

Tous les lives