Jean-Louis Aubert et "Roc-Eclair", un rocker vu de l'intérieur

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 03/12/2010 à 15H44
Jean-Louis Aubert et "Roc-Eclair", un rocker vu de l'intérieur

Jean-Louis Aubert et "Roc-Eclair", un rocker vu de l'intérieur

© Culturebox

  Jean-Louis Aubert sort son 7ème album solo,"Roc-Eclair", un opus qui parle autant de la mort que de la vie qui continue envers et contre tout. Aubert, "l'éternel adolescent" se livre comme jamais, et confirme s'il était besoin son talent d'auteur et de compositeur.

A 17 ans, Jean-Louis Aubert claquait la porte du domicile familial, la mésentente avec son père, alors sous-préfet, devenant trop forte. Aujourd'hui, des années plus tard, c'est la mort de ce même père qui a poussé l'auteur-compositeur-interprète à écrire des choses à la fois "intimes et universelles sur cet homme qui, dit-il, "a été sa muse". Originaire de Nantua dans l'Ain, Jean-Louis Aubert est parti vivre à Paris à l'âge de 10 ans, devenant de son propre aveu, "un garçon difficile et caractériel". Sept ans plus tard, en pleine rébellion, il quitte la maison  et file aux Etats-Unis, guitare en bandoulière. Il fait la manche en chantant des tubes des Rolling Stones. Après cette expérience, retour en France, il continue à chanter en animant les soirées de jeunes de bonne famille. C'est là qu'il rencontre Richard Kolinka, déjà batteur et qui vient d'écrire un opéra avec un le bassiste Daniel Roux. A eux trois, ils vont former le groupe Sémolina qui sortira un 45 Tours. Mais l'aventure s'arrête vite. Celle de Téléphone commencera en 1976 quand Louis Bertignac et Corinne Marienneau rejoindront le duo Aubert/Kolinka. Au Centre américain de Paris en novembre 76, ils donnent leur premier concert. Ovation. Et début du succès. Il se poursuivra jusqu'en 1986. Après cinq albums studios et des tournées triomphales, le groupe est dissout. Jean-Louis Aubert sortira "Plâtre et ciment" son premier album  solo, un an plus tard. Il a 32 ans. Aujourd'hui, il en a 55. Celui qu'on admirait dans sa jeunesse pour son énergie rock, nous étonne et nous séduit aujourd'hui par son humanité, sa finesse à raconter les émotions et les sentiments. Papa Aubert peut-être fier de son fils.
A noter : Jean-Louis Aubert n'ayant pas pu mettre toutes ses nouvelles chansons dans l'album, il y aura une édition limitée dans le temps de Roc'éclair, avec un second CD de sept chansons intitulé "Hiver". Et au printemps 2011, l'artiste commencera une nouvelle tournée.
->> A voir aussi sur Culturebox :
-> La-fin-de-Noir-Désir-avec-le-départ-du-guitariste-Serge-Teyssot-Gay
-> Cali revient avec "La vie est une truite arc-en-ciel..."
- > Pacific-231-le-nouvel-album-de-Raphaël