Jean-Jacques Goldman s'installe à Londres avec sa famille

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/11/2016 à 11H44, publié le 10/11/2016 à 11H34
Jean-Jacques Goldman, octobre 2014

Jean-Jacques Goldman, octobre 2014

© GAILLARD NICOLAS/APERCU/SIPA

Jean-Jacques Goldman quitte Marseille pour s'installer avec sa famille à Londres, révèle le magazine VSD.

"J'ai l'intention de voyager", avait lâché le chanteur au printemps en annonçant son départ des Enfoirés. Jean-Jacques Goldman a loué une maison à Londres pour deux ans, révèle le magazine VSD. Une grande maison avec 5 chambres (50.000 euros par mois), pour vivre avec sa femme et ses trois filles dans une banlieue de la capitale britannique. 

Pas un coup de tête

Un producteur interrogé par VSD confie que le chanteur ne part pas sur un coup de tête : "Sa déci­sion a été mûre­ment réflé­chie. Le couple avait d’ailleurs commencé à pros­pec­ter dès le prin­temps dernier pour la maison qu’ils occupent désor­mais. Je ne suis pas étonné d’ap­prendre qu’il habite en Angle­terre. Et je pense que peu de gens le savent, tant ce mec est à part dans notre métier."
La Une de VSD qui annonce le départ de Jean-Jacques Goldman à Londres

La Une de VSD qui annonce le départ de Jean-Jacques Goldman à Londres

© Culturebox
Longtemps personnalité préférée dans le coeur des Français (il s'est récemment fait doubler par Omar Sy), Jean-Jacques Goldman ne part pas pour des raisons fiscales, précise la journaliste de VSD, "c'est pour faire découvrir une nouvelle langue et une nouvelle culture à ses 3 filles de 9, 11 et 12 ans : Rose, Kimi et Maya. C'est aussi pour prendre un peu de recul par rapport à la vie politique en France avec les élections qui approchent".

On ne sait pas si le départ est définitif. Le chanteur vivait jusqu'ici dans une villa du quartier résidentiel du Roucas-Blanc à Marseille. Installé fin octobre à Londres, il a ainsi suivi les pas d'autres artistes français exilés dans la capitale britannique depuis plusieurs années, comme Laurent Voulzy, Chris­tian Clavier, Dany Boon et Alexan­dra Lamy.