INTERVIEW. Serge Lama : "Je me suis toujours un peu sous-estimé"

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/11/2016 à 20H02, publié le 05/11/2016 à 18H31
Serge Lama 

Serge Lama 

© France 2

Au lendemain de la sortie de son 24e album, auquel la fine fleur de la chanson française a participé, Serge Lama a accordé une interview à Laurence Piquet pour le 13 heures de France 2. De Francis Cabrel à Carla Bruni, en passant par Patrick Bruel et Julien Clerc, 13 compositeurs de renom ont accepté de mettre ses mots en musique.

"Je n'y croyais pas au départ, je pensais qu'ils allaient dire non, franchement ! Je ne dis pas ça pour faire le modeste". Serge Lama a beau avoir plus de 50 ans de carrière et vendu près de douze millions d'albums, il osait à peine demander aux grands noms de la chanson française de composer les musiques de son dernier album, "Où sont passés nos rêves". "J'ignorais que j'avais des fans dans le métier !", plaisante-t-il.

Le gotha de la chanson française 

Pourtant, ils ont tous accepté avec joie de collaborer avec l'interprète de "Je suis malade". Francis Cabrel, notamment, qui a signé la partition de plusieurs titres, "Les muses" et "Golgotha". 

Francis Cabrel et Serge Lama 

Francis Cabrel et Serge Lama 

© France 2

Parmi tous ces compositeurs : une femme, Carla Bruni. "On s'est rencontrés à un concert de Cabrel", raconte Serge Lama. "Elle a dit qu'elle était d'accord pour travailler avec moi et au bout de 3 ou 4 mois, elle m'a envoyé... un petit bijou !" Le chanteur s'est même offert un duo avec elle pour le titre "Casablanca". 

Carla Bruni et Serge Lama

Carla Bruni et Serge Lama

© France 2

Julien Clerc n'a pas hésité non plus à faire partie de l'aventure. "J'étais bluffé quand j'ai reçu les textes" confie-t-il. "Je me suis dit merde, il est toujours là ! C'est un écrivain de chansons".

Patrick Bruel, Christophe Maé, Maxime Leforestier, Bénabar, Pascal Obispo, Adamo, Gérard Lenorman, Calogero... C'est toute la chanson française qui s'est invitée sur ce 24e opus. Des artistes qu'il a choisis parce qu'il les admire et non parce qu'ils sont "tendance" et qu'ils vendent bien. 

"J'écris tous les jours"

"Avec tous ces gens, maintenant, j'ai des liens, on est tous des créateurs. Et la merveille de ce disque, c'est peut-être ça", souligne Serge Lama qui écrit encore tous les jours. "Pas des chefs-d'oeuvres tous les jours, hein !" sourit-il. "Quand pendant deux mois, je trouve que je n'ai pas écrit un texte intéressant, je commence à me faire du souci !" 

Un nouveau disque, une grande tournée l'an prochain qui passera notamment par l'Olympia et la salle Pleyel... A 73 ans, Serge Lama n'est pas près de prendre sa retraite. Il a même décidé de se plonger dans le travail après le drame qui vient de le toucher. Il y a quelques jours, le 25 octobre, sa femme Michèle, avec qui il a partagé 46 ans d'amour, est décédée brutalement, victime d'un accident vasculaire cérébral.
 
A la question : "Quel est votre plus beau rêve aujourd'hui ?", il répond avec beaucoup d'émotion : "Que Michèle, ma femme, soit fière de moi dans les années qui me restent à vivre."

album lama