INTERVIEW. Michel Polnareff, les mots et les maux d'un père

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/05/2016 à 12H52, publié le 10/05/2016 à 12H47
Michel Polnareff invité du Grand Soir 3

Michel Polnareff invité du Grand Soir 3

© France 3 /Culturebox

Séance de déshabillage. Michel Polnareff ne nous montre plus ses fesses mais nous dévoile son intimité. Le chanteur qui a entamé une grande tournée en France était l’invité du Grand soir 3. Il évoque ses retrouvailles avec le public, mais aussi son livre autobiographique « Spèrme »

Michel Polnareff est donc de retour sur scène. Après Epernay, et Bercy, il entame une  tournée de soixante concerts dans l’hexagone. Retour sur le sol français donc, et retour sur les plateaux de télévision.

Michel Polnareff était l’invité de Patricia Loison dans le Grand Soir 3. Une interview-confidence dans laquelle le chanteur de 71 ans se livre quelque peu. Il évoque ses retrouvailles avec le public français, toujours aussi enthousiaste, mais aussi ses souvenirs et ses réflexions. 

"Spèrme": une histoire de pères

Le titre de son livre « Spèrme » paru en mars dernier, est un jeu de mots, comme Michel Polnareff aime parsemer ses discours, mais c’est aussi le reflet de son histoire personnelle. Dans « Spèrme », il y a père, le sien, tyrannique, violent, et celui qu’il est devenu, malgré les heurts et malheurs.

On sait que Michel Polnareff a finalement accepté son fils Louka, bien qu’il soit le fruit d’un don de sperme auquel sa femme a eu recours. A cet enfant tardivement venu et tardivement aimé Michel souhaite qu’il grandisse « à coups de bonheur et non à coups de ceinture ».
Michel Polnareff évoque les mots du père

Michel Polnareff évoque les mots du père

Enfin, à la question « Michel Polnareff toujours rebelle ? », le chanteur a l’intelligence de répondre « Oui. Mais on ne se rebelle pas de la même façon si l’on mange un sandwich ou du caviar ».