Interview : Aurélie Cabrel "Un second album, c'est une libération !"

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/06/2014 à 12H51, publié le 26/05/2014 à 17H09
A 28 ans, Aurélie Cabrel sort son deuxième album "A la même chaîne"

A 28 ans, Aurélie Cabrel sort son deuxième album "A la même chaîne"

© Sony Music

Après "Oserais-je ?" en 2011, Aurélie Cabrel revient avec un nouvel album, "A la même chaîne", dont elle a coécrit plusieurs chansons. Francis, son père, signe aussi trois titres. La jeune femme s’est libérée de la pression liée à cette figure paternelle et au statut de "fille de". Sa voix a gagné en assurance comme elle le montre sur le plateau de France 2, où elle interprète "Bref, s'aimer".

Quand « Oserais-je ? », le premier album d’Aurélie Cabrel, était sorti en 2011, on sentait bien l’effort énorme que la jeune femme avait fait pour rentrer dans la lumière, venir sur le devant de la scène et faire de la musique tout en gardant le nom de Cabrel (elle a toujours refusé de prendre un pseudo). Sa musique était rock mais sa voix encore timide, comme si elle avait peur d’en faire trop ou de déranger. 

Quatre ans plus tard, à 28 ans, Aurélie Cabrel semble avoir « digéré » tout ça et c’est une jeune femme beaucoup plus épanouie et sûre d’elle qui se présente devant le public. Avec « A la même chaine », elle propose douze titres, réalisés et composés par Esthen (sauf « Tout l’indiffère ») un auteur-compositeur belge qui a joué un rôle moteur dans la carrière d’Aurélie.

L’album a été enregistré sur les « terres » de la famille Cabrel, près d’Agen. Seules entorses au « fait en région sud-ouest" :  le titre « Les guillemets », réalisé à Paris avec 13 cordes de l’Orchestre de l’Opéra de Paris et le clip de « Bref s’aimer » tourné certes en pleine campagne avec de beau champs de colza mais en région parisienne !

Aurélie Cabrel sera en première partie de Francis Cabrel lors de l'inauguration du centre de congrès à Agen, le 28 juin. Une tournée est prévue en France et au Québec.