Il fête ses 90 ans : les plus belles chansons de Charles Aznavour

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/05/2014 à 16H08, publié le 22/05/2014 à 13H04
Charles Aznavour a 90 ans aujourd'hui

Charles Aznavour a 90 ans aujourd'hui

© VITALIY ANKOV / RIA NOVOSTI

Charles Aznavour, qui soufflera ses 90 bougies sur une scène de Berlin ce jeudi, a raconté sur RTL qu'il avait "arrêté de célébrer (son) anniversaire à 50 ans" et qu'il ne comptait le faire que pour ses 100 ans. Culturebox vous propose de fêter ses 90 ans en écoutant ses plus belles chansons.

"J'ai arrêté de fêter mes anniversaires à l'âge de 50 ans, j'ai dit à mes amis: La prochaine fois, c'est quand j'aurai 100 ans. On a encore le temps", a déclaré le chanteur. "Je ne suis pas superstitieux mais je trouve ridicule de faire une fête pour une année qu'on vient de perdre", a-t-il ajouté.

Confiant que "la tête, ça marche, mais les jambes moins", Charles Aznavour, né le 22 mai 1924 à Paris, a dit "(carburer) au bonheur, à la joie de faire un métier qu'(il) aime et qui finalement (l)' a rendu heureux, malgré l'administration, les médias". "On n'a pas été gentil avec moi", a-t-il estimé, en allusion notamment aux vives critiques sur sa voix qu'il a dû affronter à ses débuts et à ses démêlés avec le fisc.

Dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France publié jeudi, il évoque par ailleurs sa mort. "La mort m'inquiète. D'ailleurs, je n'y assisterai pas, je préfère regarder un Woody Allen", lance-t-il. "Ce qui me fait peur, c'est de ne plus voir les gens, les choses", explique-t-il avant d'ajouter: "Mais mourir sur scène, très peu pour moi."

Revenant sur ses projets, Charles Aznavour dit qu'il reviendra chanter à Paris "en début d'année prochaine". "C'est réglé comme du papier à musique, je chante tous les trois ans à Paris. Pour ne pas fatiguer les gens", précise-t-il. L'auteur-compositeur travaille également sur un nouvel album de chansons originales, trois ans après "Toujours". "J'ai écrit 27 chansons et il m'en faut 14. Je vais parler de tout, des villages abandonnés, des pains au chocolat... Je l'appellerai sûrement Nostalgia", déclare-t-il.

LES PLUS BELLES CHANSONS DE CHARLES AZNAVOUR

"Les deux guitares"
(1960)
"Je m'voyais déjà"
(1960)
"La mamma"
(1963)
"La bohème"
(1965)
"Les comédiens"
(1962)
"Comme ils disent"
Dans cette chanson de 1972, audacieuse pour l'époque, l'homosexualité est abordée sans ironie ni détour.
"Les plaisirs démodés"
(1973)
"Je n'ai rien oublié"
(1971)
"Paris au mois d'août"
(1965)
"For me formidable"
(1964)
"Mes emmerdes"
(1976)
"Mourir d'aimer"
(1971)
"Que c'est triste Venise"
(1964)
"Ils sont tombés"
Une chanson de 1976 dédiée aux victimes du génocide arménien.
"Emmenez-moi"
(1967)