Hubert Mounier de l'Affaire Louis Trio est mort

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 02/05/2016 à 19H26, publié le 02/05/2016 à 16H31
Hubert Mounier sur scène avec l'Affaire Louis Trio en 1991.

Hubert Mounier sur scène avec l'Affaire Louis Trio en 1991.

© Corto / Sipa

Hubert Mounier, le chanteur-leader de l'Affaire Louis Trio, est mort lundi matin à l'âge de 53 ans. Son entourage l'a confirmé dans l'après-midi sur sa page Facebook en précisant qu'il était mort d'"une rupture aortique foudroyante". C'est Benjamin Biolay, grand admirateur de Mounier, qui a d'abord annoncé la nouvelle dans un post sur Instagram saluant son "ami" et son "grand-frère".

Le message posté lundi après-midi par une proche sur le profil Facebook d'Hubert Mounier, auteur, compositeur et interprète qui se faisait appeler Cleet Boris.


Benjamin Biolay, qui était un ami proche d'Hubert Mounier, avait posté ce message bouleversé sur Instagram lundi en début d'après-midi.

 

Mon ami. Mon grand frère . Mon professeur de chanson . Tu vas me manquer atrocement, génie . Je t aime

Une photo publiée par Benjamin Biolay (@benjamin_biolay_) le


En 2005, Benjamin Biolay avait fait monter Hubert Mounier sur scène au Bataclan pour "Mobilis in Mobile" de L'Affaire Louis Trio.
 

 

Le succès avec "Chic Planète"

Né à Lyon en 1962, Hubert Mounier, qui se faisait appeler Cleet Boris, avait créé l'Affaire Louis Trio à Lyon en 1982 avec son jeune frère Vincent (né en 1967) surnommé Karl Niagara et François Lebleu, rebaptisé Bronco Junior, mort à 43 ans en 2008 d'une attaque cérébrale.

Rencontre de France 3 Rhône-Alpes avec Hubert Mounier en 2012

Etiqueté "rock rigolo", le groupe à costumes zazous et coiffure banane connait le succès dès son premier album "Chic Planète" publié en 1987 et obtient dans la foulée la Victoire de la Musique. Leur quatrième album, "Mobilis Mobile", inspiré par le "20.000 Lieues sous les mers" de Jules Verne, leur vaut un disque d'or et le nouveau respect de ceux qui les avaient un peu sous-estimés artistiquement. Après sept albums, le groupe se sépare en 1999. 
 


Mounier était aussi auteur de BD

Hubert Mounier, alias Cleet Boris, avait ensuite publié un album solo, "Le Grand Huit", réalisé par Benjamin Biolay. Suivi de deux autres albums, "Voyage léger" et "La Maison de Pain d'épice".

Hubert Mounier était aussi auteur de bandes dessinées, un univers qui marquait l'esthétique première de l'Affaire Louis Trio. Sous son pseudonyme de Cleet Boris, il a d'abord publié au milieu des années 80  "J'ai réussi" et "Le Temple de la paix", album dans lequel il mettait en scène L'Affaire Louis Trio.

"Le Temple de la Paix" de Cleet Boris


Viendra ensuite "Créature", les aventures façon western d'un personnage quasi-immortel, sorte de Frankenstein traversant les âges, qui le hantait depuis l'enfance. Puis chez Dupuis en 2011 "La Maison de Pain d'Epice, journal d'un disque", une bande dessinée accompagnant son album du même nom. Il préparait depuis deux ans une BD autour de Tarzan. Il avait également publié en 2014 un premier roman, "Le nombril du monde".
 

"La Maison de Pain D'Epice" de Cleet Boris paru chez Dupuis en 2011 © Dupuis