Guy Béart inhumé à Garches en présence du monde du spectacle

Par @Culturebox
Publié le 21/09/2015 à 14H44
Guy Béart en 1988 à l'Olympia

Guy Béart en 1988 à l'Olympia

© PIERRE VERDY / AFP

Le chanteur Guy Béart, mort mercredi à l'âge de 85 ans, a été inhumé lundi matin au cimetière de Garches (Hauts-de-Seine), en présence de dizaines de personnalités du monde du spectacle, ont constaté des journalistes de l'AFP.

La cérémonie, réservée aux proches, a débuté à 11H00 dans le carré israélite du cimetière, situé à quelques centaines de mètres de la maison où vivait le chanteur, sur les hauteurs de cette commune de l'ouest parisien.

Aznavour, Souchon, Bruel, Dave, Laurent Gerra et Daniel Auteuil

La fille de l'artiste, Emmanuelle Béart, accompagnait le cercueil dans le corbillard qui emmenait Guy Béart au cimetière. Les chanteurs Charles Aznavour, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Patrick Bruel, Dave étaient présents, ainsi que l'humoriste Laurent Gerra, l'écrivain et scénariste Jean-Claude Carrière, Igor et Grichka Bogdanov et le comédien Daniel Auteuil, compagnon d'Emmanuelle Béart dans les années 90.

Le violoniste israélien Ivry Gitlis s'est également rendu aux obsèques du chanteur, avec son violon. Les dizaines de badauds devaient pouvoir accéder au cimetière après la cérémonie, vers 12H30. Parmi eux, Pierre, 73 ans, venu de Montluçon (Allier), a salué "une oeuvre qui va être découverte au fur et à mesure".

"Quand, dans ma vie, je n'étais pas bien, j'écoutais Guy Béart"

"Depuis 1963, je suis allé à tous ses récitals. Il a été terriblement ringardisé, il n'était pas de bon ton d'aimer Béart, alors que ses chansons sont très belles, très intello", a estimé l'admirateur, qui a vu pour la dernière fois l'artiste lors de ses adieux à l'Olympia, en janvier dernier.

"Quand, dans ma vie, je n'étais pas bien, j'écoutais Guy Béart", a pour sa part rappelé Jean-Jacques, 58 ans, un fan qui a eu le privilège de se rendre dans la maison du chanteur, dont il déplore qu'il n'ait pas eu "la reconnaissance qu'il méritait". "Il avait toutefois un public fidèle qui, lui, le reconnaissait", a nuancé l'inconditionnel de l'interprète de "L'eau vive", né "le jour de la sortie du premier album de Béart".

Une des dernière grandes figures de la chanson française des années 50

Parfois considéré comme un autre grand "B" de la chanson française, dans le sillage des géants Brel, Brassens et Barbara, Guy Béart est mort mercredi matin d'une crise cardiaque, sur une place de Garches alors qu'il se rendait chez sa coiffeuse.

Le chanteur, un "amoureux du verbe", qui affirmait continuer à écrire des chansons, était considéré comme l'une des dernières grandes figures de la chanson française des années 1950.