Grand Corps Malade adapte son livre "Patients" au cinéma

Par @Culturebox
Publié le 12/10/2015 à 20H06
Grand Corps Malade sur scène à Sète en août 2014.

Grand Corps Malade sur scène à Sète en août 2014.

© Vincent Andorra / PhotoPQR Le Midi Libre / MaxPPP

Le slameur Grand Corps Malade va co-réaliser en 2016 une adaptation cinématographique de son livre "Patients". Dans ce livre, il racontait l'accident - le plongeon dans une piscine peu remplie - survenu à l'âge de 20 ans qui le contraint depuis à marcher avec une béquille. Il racontait surtout la longue rééducation qui a suivi dans le centre Coubert de Seine-et-Marne où sera tourné le film.

Le film sera réalisé avec son fidèle clippeur

Le tournage aura lieu à la "fin de l'hiver, début du printemps" l'an prochain. Succès de librairie, son livre "Patients", paru fin 2012, s'est écoulé à 200.000 exemplaires, selon les éditions Don Quichotte (150.000 exemplaires en grand format, 50.000 en poche).

"L'écriture du scénario m'intéressait beaucoup mais j'ai toujours dit que je ne réaliserais pas ce film, car ce n'est pas mon métier. Mais c'est vrai qu'une fois que tu as planché plusieurs mois sur un scénario, que tu connais chaque scène, c'est dur de donner son scénario à quelqu'un et de lui dire: "vas-y, fais ton film", souligne Fabien Marsaud, 38 ans, vrai nom de Grand Corps Malade.

"Du coup, je vais le coréaliser avec Medhi (Idir, ndlr) qui a fait tous mes clips, qui fait des courts métrages et dont c'est le métier", ajoute-t-il.

De l'humour derrière les larmes

Au-delà de son expérience personnelle, ce film racontera "l'univers d'un centre de rééducation qui accueille des personnes lourdement handicapées et au milieu de ce drame, il y a beaucoup de vie, beaucoup d'humour et beaucoup d'auto-dérision", détaille le slameur, dont le film est produit par Mandarin.

Grand Corps Malade publie le 23 octobre un nouvel album où il a demandé à de nombreux chanteurs et auteurs d'écrire un texte autour de la phrase "Il nous restera ça" puis de l'interpréter. Figurent notamment au générique Renaud, Charles Aznavour, Hubert-Félix Thiéfaine, Jeanne Cherhal, Richard Bohringer ou Erik Orsenna.