Grand Corps Malade à la prison de La Farlède, du slam pour soigner les maux

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 27/09/2010 à 15H14
Grand Corps Malade à la prison de La Farlède, du slam pour soigner les maux

Grand Corps Malade à la prison de La Farlède, du slam pour soigner les maux

© Culturebox

Grand corps malade a amené son Slam à la prison de Toulon-la-Farlède. Le 24 septembre 2010, il a passé la journée avec les détenus pour partager avec eux des moments d'écriture et un concert.

"J'avais donné ma parole". Et il l'a tenu. Malgré des galères de transport, Grand Corps malade est bien venu jusqu'à la prison de Toulon. C'est Mouloud Mansouri, un ancien détenu, aujourd'hui président de l'association Fu-Jo, qui l'a convaincu de venir. Il se bat pour proposer des actions culturelles en prison, pour sortir les détenus de leur isolement et d'un quotidien carcéral aliénant. Pour ces détenus, Grand Corps Malade a slammé pour la première fois en public des titres de son prochain album, "3ème temps" qui sortira le 18 octobre 2010. A l'instar de Yannick Noah avec son "Carcéral Tour" estival ou Didier Wampas, au milieu des détenus à l'occasion du Festival de Belfort 2009, Grand Corps Malade considère cette initiative comme normale : "Je vais dans les écoles, dans les hôpitaux" dit-il, "Pourquoi n'irais-je pas dans les prisons ? Je crois au pouvoir du slam et de l'écriture. Ces mecs ont des choses à dire, des maux à libérer. Si je peux les aider...".
A Voir aussi sur Culturebox :
Abd-al-Malik-se-livre-la-guerre-des-banlieues-n'aura-pas-lieu
ateliers d'écriture : un pont vers soi et vers les autres
Toutes les vidéos L'art en prison