Francofolies de La Rochelle

du 13 juillet 2016 au 17 juillet 2017

Johnny Hallyday en clôture des Francofolies

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/07/2016 à 15H15, publié le 14/07/2015 à 17H25
Johnny Hallyday le 6 décembre 2014, au Champ de Mars (Paris) dans le cadre du Téléthon.

Johnny Hallyday le 6 décembre 2014, au Champ de Mars (Paris) dans le cadre du Téléthon.

© Maxppp

C'est à Johnny Hallyday que revient mardi soir l'honneur de clôturer le bal des Francofolies de La Rochelle. A partir de 19h, le rocker français va attirer la foule des grands soirs sur l'esplanade Saint Jean d'Acre où le précèderont Faada Freddy et Yannick Noah.

"Il faut avoir vu Johnny au moins une fois !", assure le patron des Francofolies Gérard Pont.  De fait, l'ex-"Idole des jeunes" est une bête de scène qui dit ne se sentir vivant que sur les planches. Il fête le 14 juillet avec son public en avant-première d'une nouvelle tournée marathon qui va le voir sillonner les grandes salles à partir de l'automne.

Johnny est un familier des Francofolies, où il s'est déjà produit à quatre reprises, entre 1988 et 1996. Mais il n'y avait pas foulé la Grande scène depuis près de 20 ans.

Cette fois, il devrait présenter quelques chansons de son dernier album "Rester vivant", tout en piochant la majorité des titres parmi les classiques de son répertoire pour combler les fans. Et délibérément dans des versions très rock : accompagné pour cette tournée de onze musiciens, dont trois guitaristes, il entend montrer qu'il a toujours, à 72 ans, la patate et la rock'n roll attitude.

"Mon problème actuel n'est pas de surprendre les gens, mais de leur donner ce dont ils ont envie sans que, moi, je m'ennuie. Quand je suis sur scène, il faut que je sois heureux, j'ai vécu trop de concerts où je m'emmerdais", expliquait-il début juillet à Paris Match.

On le sait, Johnny dépasse les clivages de générations. Mais il transcende aussi les rivalités politiques: Ségolène Royal et Jean-Pierre Raffarin, bien qu'adversaires en Poitou-Charentes, seront présents dans le public mardi soir pour reprendre en choeur "Que je t'aime" ou "Quelque chose de Tennessee".


Le 2 octobre à Nice, Johnny Hallyday repartira en tournée jusqu'en mars 2016, à Brest, avec un passage à Paris-Bercy les 27, 28 et 29 novembre.