Etienne Daho : une carte blanche à la Cité de la Musique en juillet

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 18/04/2014 à 17H19
Etienne Daho a carte blanche à la Cité de la Musique en juillet 2014.

Etienne Daho a carte blanche à la Cité de la Musique en juillet 2014.

© Droits réservés

Dans le cadre du festival "Days Off", la Cité de la Musique offre une carte blanche cet été au chef de file de la pop française. Etienne Daho l'a baptisée "Une jeunesse moderne", et donnera pour l'occasion trois concerts-évènements à thème accompagnés d'une sélection de films projetés au MK2 Quai de Seine.

"Pop Satori" le 1er Juillet à la Cité de la Musique
Le coup d'envoi de cette semaine hommage débutera avec un concert au cours duquel Etienne Daho rejouera intégralement son album culte "Pop Satori". Sorti en 1986 et enregistré à Londres avec William Orbit, ce disque contient ses inusables "Tombé pour la France", "Epaule tattoo" ou "Duel au Soleil".
"PopHits" le 5 juillet à la Cité de la Musique
Etienne Daho se livrera avec la soirée "Pophits" au jeu du grand best-of dans le rétroviseur. Il a prévu ce soir là de revisiter les grands classiques qui ont jalonné ses 30 ans de carrière, du "Grand Sommeil" à "La peau dure" en passant par "Des heures hindoues", "Comme un Boomerang" et "Premier jour du reste de ta vie".
"Tombés pour la France" le 8 juillet Salle Pleyel
Toujours généreux et curieux des dernières nouveautés, Etienne Daho invite des dizaines d'artistes à partager la scène avec lui pour la troisième et dernière soirée au menu qui promet d'être riche en temps forts. Daho y sera entouré de ses frères d'armes Dominique A, Philippe Pascal (chanteur de Marquis de Sade) et Patrick Vidal (chanteur de Marie et les Garçons), mais aussi d'une nuée de jeunes pousses qui lui doivent tous quelque chose, de Lou Doillon à Lescop, de La Femme à François & The Atlas Mountains, de Aline à Mustang, Perez, John & Jehn, The Pirouettes, Poni Hoax, Calypso Valois et Yan Wagner.
Projections de films
En complément de cette semaine, Daho propose une belle sélection de films projetés au cinéma MK2 Quai de Seine, qui dessinent quasiment son portrait en filigrane. On pourra y découvrir en ouverture le film "Des jeunes gens mödernes" de Jean-François Sanz (2014) qui se penche sur la scène dite "Novö" des années 80. La projection, le 3 juillet, sera précédée d'une rencontre avec  l'équipe du film en présence d'Etienne Daho.

Ce cycle consacré à la jeunesse permettra aussi de voir ou revoir "Orphée" de Jean Cocteau (1950), "Les nuits de la pleine lune" d'Eric Rohmer (1984), "Les tricheurs" de Marcel Carné (1958) et "Les quatre cents coups" de François Truffaut (1959).
Des after shows, des DJ sets, des projections de photos de la nouvelle vague french pop prises par lui, ainsi qu'une sélection de livres, affiches et vinyles à la librairie Harmonia Mundi de la Cité de la musique, complètent cette carte blanche.

Le site du Festival Days Off