El Cabrero chante pour les 20 ans du festival de flamenco de Nîmes

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 15/01/2010 à 12H05
El Cabrero chante pour les 20 ans du festival de flamenco de Nîmes

El Cabrero chante pour les 20 ans du festival de flamenco de Nîmes

© Culturebox

Depuis 20 ans, Nîmes oublie les frimas de janvier pour s'enflammer au rythme du flamenco. Grands artistes et jeunes talents se côtoient dans le cadre de l'un des plus grands festivals du genre, organisé par le théâtre de Nîmes (du 7 au 23 janvier 2010). El Cabrero est l'une des "pointures" qui ne s'étaient encore jamais produites ici.

Costume sombre, chapeau vissé sur le crâne, foulard noué autour du cou ... on imagine qu'El Cabrero sur scène ou dans les champs de son Andalousie natale conserve cette même allure. Gardien de chèvre au quotidien, José Dominguez Munoz n'en est pas moins devenu une figure du Cante Jondo, littéralement le " chant profond ", un flamenco aux textes souvent dramatiques et à l'interprétation expressive qu'il interprète de sa voix âpre et sensuelle. Homme ancré dans une nature où il puise son art, El Cabrero est le seul "monstre sacré" de ce 20ème anniversaire qui n'avait encore jamais fait frissonner le public nîmois.
Mais pendant deux semaines et demi d'une fiesta que ses organisateurs ont souhaité au format XXL , le festival offre bien d'autres surprises, tant en chant, guitare ou danse, avec entre autres, Mayte Martin, Rafael de Urtrera, Miguel Poveda, Rafael Rodriguez, Israel, Pastora et Jose Galvan , etc. Du flamenco "authentique, diversifié, novateur", alliance entre tradition et modernité.

A voir aussi sur culturebox :
- la vidéo
"Qu'est-ce que tu deviens?" le flamenco revisité par Aurélien Bory
- la vidéo
Festival In d'Avignon : Israel Galvan, l'Apocalypse version flamenco