Deux choeurs d'enfants rendent hommage à Pierre Bachelet à Paris

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Publié le 26/12/2012 à 19H44
Pierre Bachelet en octobre 2002.

Pierre Bachelet en octobre 2002.

© Gilles Philippot / Sipa

Jusqu'au 31 décembre, puis une dernière fois le 8 janvier, deux chorales d'enfants franciliens, l'une basée à Asnières, l'autre à Bondy, célèbrent la mémoire de l'auteur des "Corons". Le spectacle s'appelle "Marionnettiste", en clin d'oeil à un autre succès de Pierre Bachelet (1944-2005).

Le spectacle musical a été monté par Françoise "Fanfan" Bachelet, la veuve de l'artiste emporté par un cancer du poumon le 15 février 2005. Son voeu le plus cher : que l'homme de sa vie ne soit pas oublié, qu'il continue de vivre grâce à ce type d'hommage. Elle l'expliquait elle-même à Mireille Dumas, dans une émission diffusée cet automne sur France Télévisions. Françoise Bachelet, les répétitions de "Marionnettiste", et les jours heureux...
Dans l'émission "Signé Mireille Dumas", "Fanfan" Bachelet exprimait sa joie de voir le spectacle "Marionnettiste" prendre forme avec des jeunes chanteurs. "Un juste retour des choses", car Pierre Bachelet aimait s'entourer, sur scène, d'enfants.
Pour le spectacle "Marionnettiste", deux choeurs, les Petits chanteurs d'Asnières (Hauts-de-Seine) et la chorale de Bondy (Seine-Saint-Denis) se sont regroupés sous la banière "Kids terrae". On les a également retrouvés notamment aux côtés de Céline Dion dans une émission spéciale du 24 novembre (sur France 2) ou encore dans l'émission "Chabada" (sur France 3).

Un CD accompagne le spectacle
La sortie d'un CD de quinze titres (édité par Papa Bravo), réenregistrés par l'arrangeur de Pierre Bachelet, Jean-Luc Spagnolo, accompagne la tenue de ce spectacle dont la première a eu lieu le 19 décembre.

Dans "Le Parisien / Aujourd'hui" de mercredi, Françoise Bachelet explique l'importance du show monté à L'Alhambra : "C'est le premier vrai hommage à Pierre. Il y a de nombreuses écoles, rues et salles des fêtes qui portent son nom dans le Nord-Pas-de-Calais qu'il chérissait tant, mais à part des imitations qui me gênent un peu, il n'y a rien eu sur scène ou à la télé. Je n'en prends pas du tout ombrage, mais ses fans -ils sont tout de même 16.000 sur Facebook- en sont tristes. Du coup, j'ai décidé de monter moi-même un spectacle. Que voulez-vous, j'ai encore besoin d'être avec lui, tout le temps."

Après avoir envisagé de solliciter des artistes reconnus, "Fanfan" Bachelet a opté pour des enfants, clin d'oeil évident à cette très jolie chanson, "En l'an 2001", dans laquelle éclatait toute l'humanité de Pierre Bachelet.
"En l'an 2001" avec les enfants de Bondy, en 1986 sur la chaîne Paris Première.
"Marionnettiste", à Paris, L'Alhambra
Jusqu'au 31 décembre 2012 à 16H ; le 8 janvier 2013 à 21H
Pierre Bachelet : "Marionnettiste", titre éponyme d'un album sorti en 1985, à la télévision française.