Décès de l'Israëlienne Yaffa Yarkoni, la "chanteuse des guerres"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 01/01/2012 à 16H39
Yaffa Yarkoni, lors d'un concert pour la paix en 2002 à Tel Aviv.

Yaffa Yarkoni, lors d'un concert pour la paix en 2002 à Tel Aviv.

© SVEN NACKSTRAND / AFP

La chanteuse israélienne de variétés Yaffa Yarkoni, surnommée "la chanteuse des guerres" en raison de ses tournées sur le front pendant les guerres israélo-arabes, est décédée dimanche à l'âge de 86 ans.

Yaffa Yarkoni, qui était atteinte de la maladie d'Alzheimer, avait entamé sa carrière dans les années 40, devenant une icône de la chanson israélienne. 

Entre autres titres très populaires, sa chanson Bab-El-Oued (1949) écrite par l'écrivain Haïm Gouri, à la mémoire des soldats israéliens tombés pendant la guerre d'Indépendance, l'ont faite connaître. 

Lauréate en 1998 du prestigieux Prix d'Israël, Yaffa Yarkoni s'était produite dans les années 60 sur des scènes à l'étranger notamment au Carnegie Hall à New York et à l'Olympia à Paris.

 

VIDEO : Yaffa Yarkoni interprète "Finjan" en 1967