De l'opérette au Palais Bulles de Pierre Cardin à Théoule-sur-Mer

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 23/08/2009 à 10H22
De l'opérette au Palais Bulles de Pierre Cardin à Théoule-sur-Mer

De l'opérette au Palais Bulles de Pierre Cardin à Théoule-sur-Mer

© Culturebox

De grands airs d'opérettes et de comédies musicales : "Du Prince de Madrid au roi Soleil", ont résonné au sein du Palais Bulles de Pierre Cardin le 21 août 2009, à l'occasion de la clôture du Festival international que le couturier organise chaque été depuis 2002, dans sa demeure futuriste surplombant la mer.

A quelques encablures de Cannes (à Théoule-sur-Mer) le Palais Bulles est un joyau de l'architecture contemporaine. Construit à l'initiative de Pierre Cardin par l'architecte Antti Lovag, ce palais de plus de 1200 m² trouve ses racines dans le courant développé une décennie plus tôt, de "l'architecture organique". Y émergent des formes relevant du biologique et non plus du langage architectural classique. Fini les angles, place aux courbes naturelles dans l'environnement. Le pari consiste aussi à intégrer le bâti au paysage : les bulles ocres font écho aux couleurs des collines de l'Estérel. L'architecte d'origine hongroise privilégie également un retour aux racines en évoquant les grottes et les maisons troglodytes.
C'est en 1975 que débute la construction de la "maison Cardin". Celle-ci n'est terminée qu'en 1989 après de nombreux travaux supplémentaires commandés par son propriétaire.