Concert énergique : Sheila de retour en diva disco à l'Olympia pour son jubilé

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 22/09/2012 à 10H22
Grand retour disco de Sheila sur la scène de l'Olympia

Grand retour disco de Sheila sur la scène de l'Olympia

© Benaroch/SIPA

De "Petite fille de Français moyen" à "Spacer", Sheila a fêté "cinq dizaines" de carrière à l'Olympia, à Paris, sur le mode "show girl" à l'occasion, vendredi soir, du premier des concerts qu'elle donne jusqu'à dimanche.

Devant trois générations de fans, celle que Guy Lux surnomait "notre Sheila  nationale" et qui a fêté ses 67 ans cet été, a offert un spectacle très énergique autour d'une sélection pointue de ses chansons, évitant ses succès les plus populaires comme "L'Ecole est finie" ou "Les Rois mages", sans visiblement fâcher ses admirateurs.

Accompagnée de six musiciens et autant de danseurs, la chanteuse a interprété en première partie des titres anciens jamais joués sur scène, avant un hommage à Eric Charden qui lui avait écrit et composé "Dans une heure".  Entouré de ses "boys" d'un soir, Sheila a repris aussi "Mais quand le matin", chanson très dansante créée pour Claude François. "Je savais que ça allait être la fête. Vous trouvez vous aussi qu'on ne fait pas nos âges ?", a-t-elle lancé à la foule qui l'a ovationné dès son entrée en scène, lui lançant des "On t'aime !".

Spectacle d'adieux en 1989 sur la scène de l'Olympia

Spectacle d'adieux en 1989 sur la scène de l'Olympia

© Pierre Verdy / AFP
Dans un élégant trench puis un smoking à veste pailletée, qui a rapidement  dévoilé un top sexy en organza, Sheila a consacré la deuxième partie de son spectacle à de nouvelles chansons qui seront réunis en décembre dans un album studio inédit. Pour ce jubilé, la chanteuse qui avait fait ses adieux en 1989 avant de revenir neuf ans plus tard, a interprété aussi un titre spécial réservé à la scène :

"J'avais envie de vous revoir
Je suis libérée pour toujours des mauvais coups, des mauvais jours
Je marche droit et j'en suis fière
Ce soir, c'est un anniversaire".

Final disco

La dernière partie a laissé place à la diva disco qui a connu un succès international notamment avec "Spacer" à partir de 1977 avec le groupe SB Devotion. Dans les atours d'une show girl, en combinaison lamée, Sheila a transformé l'Olympia en discothèque avec des versions réorchestrées de ses tubes de l'époque et l'énergique "Mon Eldorado", extrait de son nouvel album, taillé sur mesure pour le clubbing. 

A voir aussi sur Culturebox: 50 ans de chansons : la carrière de Sheila en vidéos